Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil Cliquez L'image Ci

  • : Cameroun -Tic & développement.net
  • Cameroun -Tic & développement.net
  • : Portail d'information du Réseau d'organisations de la société civile Camerounaise œuvrant pour les Tics et le développement durable du Cameroun
  • Contact

QUI EST EN LIGNE

Nombre de visiteurs ce jour
et ceux en ligne à l'instant

weblogs

ACTUALITEE TIC & DEVELOPPEMENT

Le réseau RICPTID collecte et indexe du contenu provenant de plus de 250 organes de presse ou media ainsi que  200  sources d'informations sans oublier ceux rédigées par les correspondants du réseau ses informations sont basées sur les Tics et le  développement durable ayant une portées sur le Cameroun et l'Afrique                               
Pour tous ceux et celles qui désirent soutenir nos actions , veuillez cliquer simplement   sur les publicités  affichées sur notre blog   Michel Fosso (Coordonnateur du RICPTID) mail:micfosso@yahoo.fr-  Tél:  +237 677 69 56 18                                 

Dérniers Infos TIC & Developpement

Cameroun. Réseaux Sociaux : Paul Biya veut des ministres «Androïdes» Après avoir demandé le 11 février dernier, lors de la 50ème Fête de la Jeunesse, à la jeunesse dite Androïde de son pays, de saisir les opportunités qu’offrent les TIC (Technologie de l’Information et de la Communication), le président Paul Biya prescrit à ses ministres d’être plus présents sur le World Wide Web.
15 mars 2012 4 15 /03 /mars /2012 20:19
Pour RSF, les démocraties ont

Comme chaque année, Reporters Sans Frontière a dressé la liste des nations "Ennemis d’Internet" et "sous surveillance". La France intègre d'ailleurs la seconde catégorie lors du rapport 2011.

D'après la liste des pays "Ennemis d’Internet" et "sous surveillance", établie par Reporters Sans Frontière, une net-citoyenneté est en train de s'instaurer peu à peu à l'international. Cependant, RSF déplore dans le même temps des coupures Internet qui se banalisent sous l'impulsion de l'Égypte en février 2011, puis au Congo, au Cameroun au Kazakhstan.

Également, c'est en Iran que l'on a pu constater des ralentissements de bande passante ainsi qu'un filtrage des forums de discussions en Ouzbékistan (au sujet des révolutions arabes). De même, le Bélarus, en proie à des manifestations de masse, a rendu le réseau social Vkontakte indisponible.
Ces pratiques ne manquent toutefois pas de condamnations, parfois exemplaires, de la part des Nations Unies. De plus, le Bahreïn et le Bélarus ont rejoint le rapport 2011 des pays "Ennemis d’Internet" au même titre que l’Arabie Saoudite, la Birmanie, la Chine, la Corée du Nord, Cuba, l’Iran, l’Ouzbékistan, la Syrie, le Turkménistan et le Vietnam.
Dans les pays occidentaux, les démocraties ont "continué à céder aux tentations sécuritaires ou à prendre des mesures disproportionnées pour protéger le droit d’auteur", tandis que dans le même temps "la pression s’accroît sur les intermédiaires techniques, encouragés dans certains pays à jouer un rôle de police du Net" selon RSF.
Les États-Unis ne figurent pas parmi les pays sous surveillance contrairement à l’Australie, la Corée du Sud, les Émirats Arabes Unis, L’Égypte, l’Érythrée, la Malaisie, la Russie, le Sri Lanka, la Thaïlande, la Tunisie, la Turquie ou...La France. L'Hexagone fait ainsi son entrée dans cette catégorie de pays et RSF condamne la LOPPSI et particulièrement l’article 4 de cette loi (autorisant un blocage des sites web sans passer par l’intervention du juge) ainsi que la loi Hadopi. Selon RSF, la loi Hadopi "va à l’encontre des libertés fondamentales, en prévoyant la coupure de l’accès à Internet".
RSF ajoute que "le pays persiste dans son approche répressive de la protection du droit d’auteur. Le 11 juillet 2011, lors d’une conférence de presse, la Haute Autorité instituée par la nouvelle loi a annoncé avoir réalisé dix-huit millions de constats par les ayants droit (pour 22 millions d’abonnements français à Internet !) et un million d’identifications, adressé 470.000 recommandations et émis 20.598 avertissements. Dix abonnés ayant franchi le cap des trois avertissements devraient finalement être entendus par Hadopi. Leurs dossiers pourront ensuite être transmis au parquet. S’ils sont condamnés, les internautes devront s’acquitter d’une amende pouvant atteindre 1.500 euros et seraient susceptibles de voir leur connexion Internet suspendue".

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Vos Anonces sur notre site

Passez vos Annonces sur notre site et bénéficiez de la meilleure visibilité du Web sur 


Donnez votre avis à proposde notre Site

Les Tic et le développement durable au  Cameroun
Tel : +23777695618

Mail : cdevelopnet@yahoo.fr

PHOTO DU MOIS                                                                                                                                                                          La photo du mois affiche les outils TIC

TOP Teléchargement

3) Comment trouver des fonds auprès des organisations de financement ?
4)Tout savoir avant entamer un projet dit de  Developpement
5) Stratégie Nationale de Développement des TIC au Cameroun
6)Glossaire de mot de developpement.pdf
 

PUBLIER UNE INFORMATION
Vous avez une information, une correction, un témoignage ou un document  à publier? Alertez vite l'équipe de la rédaction  appuyez sur Contact et envoyer

Nous vous rappelons que vous êtes seul responsable des propos publiés sur notre blog.

LIENS PARTENAIRES

 

NOUS CONTACTEZ

Club RICPTID
Tél:    (237)677695618 / 
698506870

POUR NOUS ECRIRE CLIQUEZ SUR  :Contact 

VOTRE SOUTIEN COMPTE
Vous appréciez les articles que nous mettons en ligne et notre manière d'aborder l'actualité. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous offrir une information indépendante.
Merci de vos généreuses contributions.
Envoyer vos dons  ou contribution
par orange money-mobile money
au 677695618 ou au 698506870

et signalez nous a cette adresse
Cliquez sur Contact