Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil Cliquez L'image Ci

  • : Cameroun -Tic & développement.net
  • Cameroun -Tic & développement.net
  • : Portail d'information du Réseau d'organisations de la société civile Camerounaise œuvrant pour les Tics et le développement durable du Cameroun
  • Contact

QUI EST EN LIGNE

Nombre de visiteurs ce jour
et ceux en ligne à l'instant

weblogs

ACTUALITEE TIC & DEVELOPPEMENT

Le réseau RICPTID collecte et indexe du contenu provenant de plus de 250 organes de presse ou media ainsi que  200  sources d'informations sans oublier ceux redigées par les correspondants du reseau ses informations sont basées sur les Tics et le  développement durable ayant une portées sur le Cameroun et l'Afrique                                
Pour  tous ceux et celles qui désirent soutenir nos actions , veuillez cliquer simplement   sur les publicités  affichées sur notre blog
Michel Fosso (Coordonnateur du RICPTID) mail:micfosso@yahoo.fr-  Tél:  +237 677 69 56 18

 

Dérniers Infos TIC & Developpement

Cameroun. Réseaux Sociaux : Paul Biya veut des ministres «Androïdes» Après avoir demandé le 11 février dernier, lors de la 50ème Fête de la Jeunesse, à la jeunesse dite Androïde de son pays, de saisir les opportunités qu’offrent les TIC (Technologie de l’Information et de la Communication), le président Paul Biya prescrit à ses ministres d’être plus présents sur le World Wide Web.
9 décembre 2010 4 09 /12 /décembre /2010 06:49



Le rideau est tombé sur la 5ème édition du "ICT4 all forum Tunis+5", tenu à Hammamet sur le thème "TIC et jeunes: source d'inspiration, d'innovation et d'entrepreneuriat".
Ces assises revêtent d’autant plus de relief qu’elles coïncident avec l’évaluation, cette année de la première période du calendrier mis au point par le sommet de Tunis et qui se poursuivra, jusqu'à 2015, dans l'objectif de garantir l'adhésion de l'ensemble des pays du monde, notamment africains, à la société de l'information et l'accès équitable au savoir.


A la vérité, le choix du thème reflète la place des jeunes en tant que premiers concernés par la révolution numérique, d'autant plus que leur avenir est tributaire du degré de maîtrise et d'utilisation optimale des TIC, en plus du profond impact des technologies sur le comportement de cette catégorie et de son mode de vie. Et ce thème vient confirmer une prise de conscience quant à l'importance des opportunités et des perspectives offertes par les TIC afin de permettre aux jeunes d'exprimer leurs préoccupations et aspirations.
Au demeurant, les TIC constituent pour les jeunes une opportunité pour développer leurs compétences et pour s'intégrer dans la vie active, notamment, dans les secteurs de l'économie du savoir à haute valeur ajoutée et à forte employabilité lesquels secteurs reposent en priorité sur l'intelligence, la créativité et l'innovation.


Comme l’a souligné le premier ministre tunisien, Mohamed Ghannouchi, les technologies de l'information et de communication ont induit un changement radical dans les modes de production et généré de nouvelles professions contribuant pour une large part, à l'accélération de rythme de développement économique et social.
 Les études dans ce domaine montrent que plus de 25 pc de l'augmentation du PIB des pays développés provient directement du secteur des TIC et que 30 pc de l'amélioration de la productivité des entreprises économiques et de l'administration résultent d'une plus large utilisation des TIC. De même, les services numériques via l'Internet et les réseaux de télécommunications représentent près de 50 pc du volume de commerce mondial des services.


Les réseaux de communication à haut débit de l'Internet ouvrent de larges perspectives à l'innovation et à la création ainsi qu'à l'évolution des échanges électroniques entre les différents opérateurs et acteurs aux plans économique, social et culturel dans plusieurs secteurs: administration électronique, commerce électronique, e-banking, services de santé à distance et formation et enseignement à distance. De même, de nouvelles perspectives s'offrent aux services en matière de culture et de loisirs à distance.
Le rapprochement technologique et l'intégration des réseaux au niveau des produits et contenus dans les domaines de la téléphonie fixe et mobile, des produits télévisuels et du multimédia offrent de nouvelles opportunités à l'innovation et à la création de manière à garantir une évolution rapide de tous les secteurs.


Les pays africains œuvrent à réaliser les plans d'action issus du Sommet de Tunis ; c'est ainsi que la période écoulée a enregistré une évolution sensible des indicateurs en matière des TIC. Le continent africain draine, aujourd'hui, un volume croissant d'investissements et réalise des résultats encourageants dans le domaine du développement des réseaux d'accès. Ainsi, les réseaux de téléphonie mobile ont été doublés, ce qui a permis de porter la densité téléphonique en Afrique à 40 abonnés pour cent habitants contre, seulement 2 pc en 2000. Le nombre d'utilisateurs d'Internet a atteint 32 millions en 2008 en Afrique contre 3 millions en l'an 2000.
Toutefois, malgré cette évolution, l'accès à l'Internet dans la plupart des pays africains reste en deçà de la moyenne mondiale, ce qui nécessite un surcroît d'efforts pour réaliser les objectifs fixés pour 2015.
Pour sa part, la Tunisie accorde la priorité au secteur des TIC dans le cadre de sa politique de développement. La stratégie en la matière a été axée sur le renforcement de l'infrastructure des télécommunications, l'aménagement de cyberparcs, le financement de projets, l'amélioration de l'environnement des affaires et la valorisation des ressources humaines.


En effet, la capacité de connexion au réseau international d'Internet a progressé pour atteindre 37,5 gigabits/Seconde, capacité qui sera portée à 50 gigabits/Seconde, d'ici fin 2010, et 100gigabits/Seconde à l'horizon 2014. Les efforts se poursuivent pour équiper les zones industrielles et de services de réseaux modernes en fibre optique qui permettent d'atteindre un haut débit dépassant 100 gigabits/S, le nombre de zones équipées de tels réseaux devant être porté à 120 zones d'ici la fin de l'année contre 70 en 2009.
En ce qui concerne l'aménagement des espaces technologiques, les travaux SONT en cours pour l'extension de la technopole El Ghazala sur une superficie couverte de 500 mille mètres carrés, aux fins de satisfaire les demandes croissantes d'implantation des investisseurs. En parallèle, des préparatifs sont en cours pour la création des Cités de la technologie à Tunis et à Sousse outre la promotion de l'activité du technopole d'informatique et de multimédia de Sfax, l'installation d'un réseau de cyberparcs dans les divers gouvernorats du pays, la facilitation des procédures d'encadrement des entreprises et des promoteurs et la garantie de leur raccordement aux différents réseaux de communication dans toutes les régions.
S'agissant du développement des ressources humaines, les efforts se poursuivent pour accroître l'investissement dans le capital humain spécialisé dans les TIC. Le nombre des étudiants inscrits dans les filières des technologies de l'information, de la communication et de multimédia a atteint environ 53 000 étudiants au cours de l'année universitaire 2009-2010, soit 15 pc du nombre total des étudiants.


Enfin, un programme national d'accréditation des compétences en matière des TIC, destiné aux diplômés du supérieur sera mis en œuvre dans l'objectif  d'atteindre 20 000 accréditations au cours du prochain quinquennat.


Recommendations


Les participants au "ICT4 all forum Tunis+5"ont adopté une série de recommandations dont la première souligne l'importance de l'accès et de l'appropriation des TIC. D’où la nécessité d’établir un cadre institutionnel en vue, entre autres, du développement d'un "savoir-faire digital" dans le sens large et le renforcement de l’alignement de tous les pays africains à cette nouvelle tendance.


En fait, la question de l'accès aux TIC reste d'actualité, mais l'accent doit être placé sur des initiatives de formation visant à encourager une utilisation critique et responsable des TIC. Le développement de la citoyenneté et d'une étiquette sur le net mérite une attention particulière et permanente ainsi qu'une implication de tous les stakeholders (parents, éducateurs, écoles, autorités publiques, ...). Il ne suffit pas d'aborder la régulation des TIC uniquement sur le plan juridique et/ou de manière répressive. Les solutions techniques méritent également de l'attention, en sus de l'autorégulation et de la co-régulation.
 Une autre recommandation plaide pour l'apprentissage d'une réflexion et d'un réflexe éthique lors de l'utilisation de TIC. Toutes les parties concernées portent une part de la responsabilité. Une plate-forme multi-stakeholders devrait par conséquent être créée en vue de l'élaboration d'un plan d'action à court, moyen et long terme.
Indéniablement, Internet constitue un avantage majeur pour les pays africains tant pour les possibilités de développement qu'il porte que pour l'importance de ses retombées économiques, technologiques et culturelles. Malgré les inconvénients majeurs de ces pays relatifs au faible taux d'alphabétisation et au manque d'infrastructures appropriées, la toile numérique mondiale reste une source d'opportunités sans limites.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Vos Anonces sur notre site

Passez vos Annonces sur notre site et bénéficiez de la meilleure visibilité du Web sur 


Donnez votre avis à propos
de notre Site

Les Tic et le développement durable au  Cameroun
Tel : +23777695618

Mail : cdevelopnet@yahoo.fr

PHOTO DU MOIS

La photo du mois affiche les outils TIC


 

TOP Teléchargement

3) Comment trouver des fonds auprès des organisations de financement ?
4)Tout savoir avant entamer un projet dit de  Developpement
5) Stratégie Nationale de Développement des TIC au Cameroun
6)Glossaire de mot de developpement.pdf
 

PUBLIER UNE INFORMATION
Vous avez une information, une correction, un témoignage ou un document  à publier? Alertez vite l'équipe de la rédaction  appuyez sur Contact et envoyer

Nous vous rappelons que vous êtes seul responsable des propos publiés sur notre blog.

LIENS PARTENAIRES

 

NOUS CONTACTEZ

Club RICPTID
Tél:    (237)677695618 / 
698506870

POUR NOUS ECRIRE CLIQUEZ SUR  :Contact 

VOTRE SOUTIEN COMPTE
Vous appréciez les articles que nous mettons en ligne et notre manière d'aborder l'actualité. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous offrir une information indépendante.
Merci de vos généreuses contributions.
Envoyer vos dons  ou contribution
par westen union
au nom du Ricptid

et signalez nous a cette adresse
Cliquez sur Contact