Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil Cliquez L'image Ci

  • : Cameroun -Tic & développement.net
  • Cameroun -Tic & développement.net
  • : Portail d'information du Réseau d'organisations de la société civile Camerounaise œuvrant pour les Tics et le développement durable du Cameroun
  • Contact

QUI EST EN LIGNE

Nombre de visiteurs ce jour
et ceux en ligne à l'instant

weblogs

ACTUALITEE TIC & DEVELOPPEMENT

Le réseau RICPTID collecte et indexe du contenu provenant de plus de 250 organes de presse ou media ainsi que  200  sources d'informations sans oublier ceux rédigées par les correspondants du réseau ses informations sont basées sur les Tics et le  développement durable ayant une portées sur le Cameroun et l'Afrique                               
Pour tous ceux et celles qui désirent soutenir nos actions , veuillez cliquer simplement   sur les publicités  affichées sur notre blog   Michel Fosso (Coordonnateur du RICPTID) mail:micfosso@yahoo.fr-  Tél:  +237 677 69 56 18                                 

Dérniers Infos TIC & Developpement

Cameroun. Réseaux Sociaux : Paul Biya veut des ministres «Androïdes» Après avoir demandé le 11 février dernier, lors de la 50ème Fête de la Jeunesse, à la jeunesse dite Androïde de son pays, de saisir les opportunités qu’offrent les TIC (Technologie de l’Information et de la Communication), le président Paul Biya prescrit à ses ministres d’être plus présents sur le World Wide Web.
20 mai 2011 5 20 /05 /mai /2011 05:48

La déferlante des TIC est décidemment sans limites. Aucun secteur n’y échappe. Les TIC s’imposent à nous malgré des « résistances » culturelles et structurelles. Difficile de nos jours d’envisager quelque activité sans que l’ombre des technologies de l’information et de la communication ne plane. Il en est ainsi de l’éducation, de l’administration, de l’agriculture, de la santé ou du commerce. Chaque jour les applications des TIC dans le quotidien des gens repoussent sans cesse leurs limites.

Le Cameroun aussi est pris dans le tourbillon des TIC et fait ce qu’il peut pour suivre le rythme qu’ils imposent. Comme à l’échelle internationale, aucun secteur n’est épargné. Education, administration, santé, agriculture, culture, commerce etc. Internet et ses applications sont partout. Les plus enthousiastes parlent même d’une vraie révolution qui serait venue changer (en mieux ?) le quotidien des gens. En tout cas, l’offre des possibilités des TIC est aussi abondante que diversifiée.

Dans la vie de tous les jours, même les démarches les plus anodines font appel aux TIC. C’est ainsi que réserver une chambre d’hôtel, acheter un billet d’avion ou une place pour un spectacle peut se faire grâce aux TIC. Pareillement, on n’a guère besoin de se déplacer pour consulter son compte en banque et d’une façon générale effectuer différentes opérations bancaires. Du reste au Cameroun, les banques et les opérateurs télécoms notamment sont devenus particulièrement consommateurs d’informatique dans le sillage du développement de l’e-banking, du M-Banking et de l’internet mobile. Dans le même ordre d’idées, les programmes de gouvernance électronique (e-gouvernance), préconisé par les pouvoirs publics, la télémédecine et le développement de l’éducation à distance confirment la percée des TIC. En outre, le commerce en ligne se développe de plus en plus. De nombreux sites Internet dédiés aux achats de toutes sortes sont à cet effet, fonctionnels.

Toujours est-il que la percée des services en ligne demeure tributaire du développement de l’Internet d’une façon générale. Le taux de pénétration d’Internet reste très faible. A l’échelle africaine, des études parlent d’un ratio moyen de neuf ordinateurs pour 1000 habitants. Au Cameroun, ce ratio pourrait même être plus faible. Davantage, comment envisager une révolution technologique qui engendrerait une révolution dans certaines pratiques- commerciales, notamment- alors que le pays reste encore lourdement handicapé par la modicité de son offre énergétique ? Autant dire que l’automatisation systématique ce n’est pas pour demain. Les bonnes discussions entre vendeurs et acheteurs, entre « asso » au marché demeurent une réalité.

Néanmoins, force est de constater que les mentalités ont beaucoup évolué avec la percée des TIC. Ainsi, de moins en moins l’ordinateur est l’objet de curiosité pour certains et de méfiance pour d’autres. Il représente même désormais un enjeu stratégique pour les entreprises et un outil de développement pour les États. On comprend d’ailleurs la ruée des leaders de l’informatique mondiale vers le Cameroun. Ici, les besoins d’informatisation de tous les secteurs d’activité économique, de l’administration publique et des foyers sont immenses. En somme le champ est en friches !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Vos Anonces sur notre site

Passez vos Annonces sur notre site et bénéficiez de la meilleure visibilité du Web sur 


Donnez votre avis à proposde notre Site

Les Tic et le développement durable au  Cameroun
Tel : +23777695618

Mail : cdevelopnet@yahoo.fr

PHOTO DU MOIS                                                                                                                                                                          La photo du mois affiche les outils TIC

TOP Teléchargement

3) Comment trouver des fonds auprès des organisations de financement ?
4)Tout savoir avant entamer un projet dit de  Developpement
5) Stratégie Nationale de Développement des TIC au Cameroun
6)Glossaire de mot de developpement.pdf
 

PUBLIER UNE INFORMATION
Vous avez une information, une correction, un témoignage ou un document  à publier? Alertez vite l'équipe de la rédaction  appuyez sur Contact et envoyer

Nous vous rappelons que vous êtes seul responsable des propos publiés sur notre blog.

LIENS PARTENAIRES

 

NOUS CONTACTEZ

Club RICPTID
Tél:    (237)677695618 / 
698506870

POUR NOUS ECRIRE CLIQUEZ SUR  :Contact 

VOTRE SOUTIEN COMPTE
Vous appréciez les articles que nous mettons en ligne et notre manière d'aborder l'actualité. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous offrir une information indépendante.
Merci de vos généreuses contributions.
Envoyer vos dons  ou contribution
par orange money-mobile money
au 677695618 ou au 698506870

et signalez nous a cette adresse
Cliquez sur Contact