Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil Cliquez L'image Ci

  • : Cameroun -Tic & développement.net
  • Cameroun -Tic & développement.net
  • : Portail d'information du Réseau d'organisations de la société civile Camerounaise œuvrant pour les Tics et le développement durable du Cameroun
  • Contact

QUI EST EN LIGNE

Nombre de visiteurs ce jour
et ceux en ligne à l'instant

weblogs

ACTUALITEE TIC & DEVELOPPEMENT

Le réseau RICPTID collecte et indexe du contenu provenant de plus de 250 organes de presse ou media ainsi que  200  sources d'informations sans oublier ceux rédigées par les correspondants du réseau ses informations sont basées sur les Tics et le  développement durable ayant une portées sur le Cameroun et l'Afrique                               
Pour tous ceux et celles qui désirent soutenir nos actions , veuillez cliquer simplement   sur les publicités  affichées sur notre blog   Michel Fosso (Coordonnateur du RICPTID) mail:micfosso@yahoo.fr-  Tél:  +237 677 69 56 18                                 

Dérniers Infos TIC & Developpement

Cameroun. Réseaux Sociaux : Paul Biya veut des ministres «Androïdes» Après avoir demandé le 11 février dernier, lors de la 50ème Fête de la Jeunesse, à la jeunesse dite Androïde de son pays, de saisir les opportunités qu’offrent les TIC (Technologie de l’Information et de la Communication), le président Paul Biya prescrit à ses ministres d’être plus présents sur le World Wide Web.
30 août 2010 1 30 /08 /août /2010 19:24

Bien qu’elle ne soit pas encore vulgarisée au Cameroun, cette discipline a pour objectif d’améliorer les soins de santé en zone rurale.

Comment soigner un patient pris en charge à Nkoteng sans qu’il n’ait à se déplacer ou à rencontrer physiquement son médecin? C’est ce que propose depuis février 2009 que le premier programme de télémédecine lancé au Cameroun par l’informaticien et économiste camerounais Jacques Bonjawo. Depuis son installation en effet, ce sont cinq sites situés à Abong-Mbang, Yagoua, Nkoteng entres autres. Le programme de télémédecine au Cameroun vise particulièrement le milieu rural connecté à un serveur principal à partir duquel des spécialistes pourraient établir des diagnostics et prescrire des thérapies.

Alors que pour le moment, les responsables d’unité de formation professionnelle ne se sont pas encore lancés dans ce créneau, Jacques Bonjawo, président de Genesis Futuristic technologies, une entreprise basée aux Etats-Unis et de Genesis telecare, basée au Cameroun, pense que la télémédecine est «le sujet qui, dans un avenir proche, va transformer les pratiques médicales, voire, la manière même dont nous concevons la santé». Ainsi donc, le Cameroun, du moins dans le domaine de la santé, est appelé à vibrer au même rythme que le monde depuis ce 8 novembre 1994, jour où eut lieu la première démonstration de télémédecine: un examen scanner à rayons X avait été piloté depuis l'Hôtel-Dieu de Montréal (Canada) sur un patient situé dans l'appareil de l'Hôpital Cochin, à Paris (France). En 2001, une opération de téléchirurgie a été réalisée entre New York (où était le chirurgien) et Strasbourg (où était la patiente).

De fait, la télémédecine regroupe les pratiques médicales permises ou facilitées par les télécommunications. C'est un exercice de la médecine par le biais des télécommunications et des technologies qui permettent la prestation de soins de santé à distance et l'échange de l'information médicale s'y rapportant. Plus largement, on désigne aussi ce concept par de la téléprésence.
Au Cameroun, le procédé tel que mené par Genesis telecare, basé à Yaoundé vise à «mettre les technologies au service de l’accès aux soins et de la qualité et sécurité des soins pour l’ensemble de nos concitoyens». Il s’agit donc ici, selon M. Bonjawo, de mettre l’ensemble des technologies qui facilitent la surveillance, le diagnostic, l’expertise, voire les soins à distance au service de nos concitoyens qui vivent en zone rurale. Pour exercer dans ce domaine, il n’est pas besoin d’être médecins bien que l’on doive impérativement travailler en collaboration avec ces derniers. Il est davantage recommandé d’être professionnel des technologies de l’Information et de la Communication pour être recruté dans une formation sanitaire de ce type.

Dorine Ekwè

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Vos Anonces sur notre site

Passez vos Annonces sur notre site et bénéficiez de la meilleure visibilité du Web sur 


Donnez votre avis à proposde notre Site

Les Tic et le développement durable au  Cameroun
Tel : +23777695618

Mail : cdevelopnet@yahoo.fr

PHOTO DU MOIS                                                                                                                                                                          La photo du mois affiche les outils TIC

TOP Teléchargement

3) Comment trouver des fonds auprès des organisations de financement ?
4)Tout savoir avant entamer un projet dit de  Developpement
5) Stratégie Nationale de Développement des TIC au Cameroun
6)Glossaire de mot de developpement.pdf
 

PUBLIER UNE INFORMATION
Vous avez une information, une correction, un témoignage ou un document  à publier? Alertez vite l'équipe de la rédaction  appuyez sur Contact et envoyer

Nous vous rappelons que vous êtes seul responsable des propos publiés sur notre blog.

LIENS PARTENAIRES

 

NOUS CONTACTEZ

Club RICPTID
Tél:    (237)677695618 / 
698506870

POUR NOUS ECRIRE CLIQUEZ SUR  :Contact 

VOTRE SOUTIEN COMPTE
Vous appréciez les articles que nous mettons en ligne et notre manière d'aborder l'actualité. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous offrir une information indépendante.
Merci de vos généreuses contributions.
Envoyer vos dons  ou contribution
par orange money-mobile money
au 677695618 ou au 698506870

et signalez nous a cette adresse
Cliquez sur Contact