Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil Cliquez L'image Ci

  • : Cameroun -Tic & développement.net
  • Cameroun -Tic & développement.net
  • : Portail d'information du Réseau d'organisations de la société civile Camerounaise œuvrant pour les Tics et le développement durable du Cameroun
  • Contact

QUI EST EN LIGNE

Nombre de visiteurs ce jour
et ceux en ligne à l'instant

weblogs

ACTUALITEE TIC & DEVELOPPEMENT

Le réseau RICPTID collecte et indexe du contenu provenant de plus de 250 organes de presse ou media ainsi que  200  sources d'informations sans oublier ceux redigées par les correspondants du reseau ses informations sont basées sur les Tics et le  développement durable ayant une portées sur le Cameroun et l'Afrique                                
Pour  tous ceux et celles qui désirent soutenir nos actions , veuillez cliquer simplement   sur les publicités  affichées sur notre blog
Michel Fosso (Coordonnateur du RICPTID) mail:micfosso@yahoo.fr-  Tél:  +237 677 69 56 18

 

Dérniers Infos TIC & Developpement

Cameroun. Réseaux Sociaux : Paul Biya veut des ministres «Androïdes» Après avoir demandé le 11 février dernier, lors de la 50ème Fête de la Jeunesse, à la jeunesse dite Androïde de son pays, de saisir les opportunités qu’offrent les TIC (Technologie de l’Information et de la Communication), le président Paul Biya prescrit à ses ministres d’être plus présents sur le World Wide Web.
13 avril 2011 3 13 /04 /avril /2011 07:23



no_image, 12 avril (GABONEWS) – Un atelier de quatre jours portant sur des projets de lois types relatifs à l’établissement et à l’exploitation des infrastructures et des réseaux de communication électroniques en zone CEEAC (Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale), se tient depuis lundi dans la capitale gabonaise.

L’atelier a été officiellement ouvert par Ministre gabonais de la Communication , Paul Ndong Nguéma en présence du représentant du Bureau Sous-régional pour l’Afrique Centrale de la Commission Economique des Nations Unies pour l’Afrique, du représentant de l’Union Internationale des Télécommunications (UIT), ainsi que des experts membres des pays de la CEEAC.

Durant trois jours, l’examen des avant-projets de loi par les experts des pays membres de la CEEAC sur le « cadre institutionnel d’établissement et d’exploitation des infrastructures des TIC dans les Etats membres de la CEEAC », l’ « interconnexion en Afrique centrale », la «  gestion des ressources rares en matière des fréquences et la numérotation », en passant par l’ « accès au service universel et ses mécanismes de financement » et son « autorisation », vont permettre non seulement de consolider les acquis en matière d’accès aux services de téléphonie mais également de connecter les populations aux services de télécommunication / TIC haut débit.

Les lois types visent la création, le renforcement et l’amélioration des conditions favorables au développement de l’offre, de la demande à l’utilisation généralisée des moyens et services de télécommunications / TIC large bande dans les secteurs en zone CEEAC.

« En mutualisant nos efforts dans la solidarité pour lutter contre le fossé numérique qui existe entre le Nord et le Sud, le Président de la République et le gouvernement que j’ai l’honneur de représenter ici, souhaitent vivement que vos travaux permettent à la zone de la CEEAC de faire des TIC, un outil essentiel de développement », a dit le ministre Paul Ndong Nguéma.

« Le consensus politique aux niveaux national et régional devrait désormais avoir pour objet d’encourager le passage total, à moyen terme, aux infrastructures et réseaux de télécommunications large bande et l’accès, à long terme (2020), de toutes les entreprises, de toutes les institutions publiques et de la grande majorité des ménages à l’Internet haut débit », a relevé pour sa part le secrétaire général de la CEEAC , le général Louis Sylvain Goma ajoutant que « dans cette perspective, les Etats membres de la CEEAC se doivent d’œuvrer à la levée effective de tous les obstacles ».

Cet atelier vise le renforcement des acquis et permet d’engager une nouvelle réforme afin que la décennie 2010-2020 soit celle de la mise du haut débit à la portée de la majorité de la population.

Les participants à cet atelier sont issus des pays membres de la CEEAC dont l’Angola, le Burundi, le Cameroun, la Centrafrique , le Congo, le Gabon, la Guinée Equatoriale , le Tchad et Sao Tome et Principe.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Vos Anonces sur notre site

Passez vos Annonces sur notre site et bénéficiez de la meilleure visibilité du Web sur 


Donnez votre avis à propos
de notre Site

Les Tic et le développement durable au  Cameroun
Tel : +23777695618

Mail : cdevelopnet@yahoo.fr

PHOTO DU MOIS

La photo du mois affiche les outils TIC


 

TOP Teléchargement

3) Comment trouver des fonds auprès des organisations de financement ?
4)Tout savoir avant entamer un projet dit de  Developpement
5) Stratégie Nationale de Développement des TIC au Cameroun
6)Glossaire de mot de developpement.pdf
 

PUBLIER UNE INFORMATION
Vous avez une information, une correction, un témoignage ou un document  à publier? Alertez vite l'équipe de la rédaction  appuyez sur Contact et envoyer

Nous vous rappelons que vous êtes seul responsable des propos publiés sur notre blog.

LIENS PARTENAIRES

 

NOUS CONTACTEZ

Club RICPTID
Tél:    (237)677695618 / 
698506870

POUR NOUS ECRIRE CLIQUEZ SUR  :Contact 

VOTRE SOUTIEN COMPTE
Vous appréciez les articles que nous mettons en ligne et notre manière d'aborder l'actualité. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous offrir une information indépendante.
Merci de vos généreuses contributions.
Envoyer vos dons  ou contribution
par westen union
au nom du Ricptid

et signalez nous a cette adresse
Cliquez sur Contact