Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil Cliquez L'image Ci

  • : Cameroun -Tic & développement.net
  • Cameroun -Tic & développement.net
  • : Portail d'information du Réseau d'organisations de la société civile Camerounaise œuvrant pour les Tics et le développement durable du Cameroun
  • Contact

QUI EST EN LIGNE

Nombre de visiteurs ce jour
et ceux en ligne à l'instant

weblogs

ACTUALITEE TIC & DEVELOPPEMENT

Le réseau RICPTID collecte et indexe du contenu provenant de plus de 250 organes de presse ou media ainsi que  200  sources d'informations sans oublier ceux redigées par les correspondants du reseau ses informations sont basées sur les Tics et le  développement durable ayant une portées sur le Cameroun et l'Afrique                                
Pour  tous ceux et celles qui désirent soutenir nos actions , veuillez cliquer simplement   sur les publicités  affichées sur notre blog
Michel Fosso (Coordonnateur du RICPTID) mail:micfosso@yahoo.fr-  Tél:  +237 677 69 56 18

 

Dérniers Infos TIC & Developpement

Cameroun. Réseaux Sociaux : Paul Biya veut des ministres «Androïdes» Après avoir demandé le 11 février dernier, lors de la 50ème Fête de la Jeunesse, à la jeunesse dite Androïde de son pays, de saisir les opportunités qu’offrent les TIC (Technologie de l’Information et de la Communication), le président Paul Biya prescrit à ses ministres d’être plus présents sur le World Wide Web.
2 juin 2010 3 02 /06 /juin /2010 16:02

Il y a quelques années à Bobo Diolasso, dans le Sud du Burkina Faso, plus de la moitié des mangues pourrissaient. Dans le même temps, la Côte d’Ivoire voisine exportait par son port une importante quantité de ce fruit et cela servait à l’économie du pays. L’ayant constaté, la commune de Bobo Diolasso, les acteurs du développement local et d’autres partenaires décident de créer une unité de conservation et d’exportation par avion des mangues. Deux ans plus tard, ce n’était plus que la moitié, mais seulement le quart de ce fruit qui partait en pourriture. Et la collectivité locale, à travers cette activité, a réussi à créer des emplois, augmenter ses revenus fiscaux, etc. Autre exemple : dans une petite ville de Côte d’Ivoire où les pêcheurs payaient environ 2 millions Fcfa de taxes par an. La commune, avec des partenaires locaux au développement, décide de créer un embarcadère où les pêcheurs pouvaient accoster et acheminer leurs produits. Quelques années plus tard, les taxes récoltées par la commune généraient environ 50 millions Fcfa. Ces deux petites histoires nous sont contées par François Yatta, dans le cadre de l’atelier sur le rôle des collectivités territoriales décentralisées (CTD) dans la promotion des PME/PMI qui se tient à Yaoundé depuis hier, 25 mai 2010. Ce Sénégalais faisait ainsi partager aux Camerounais des expériences vécues en Afrique de l’Ouest dans le cadre de la mise en œuvre du développement économique local par les CTD. Cet atelier, placé sous le patronage du ministre en charge de l’Economie, de planification et de l’aménagement du territoire (Minepat) a pour principal objectif de permettre aux acteurs majeurs de la décentralisation au Cameroun d’améliorer leur connaissance du rôle des CTD dans la promotion de l’économie locale à travers un appui spécifique dans la promotion des PME/PMI. Parmi les compétences transférées aux CTD, la promotion du développement économique local (DEL) occupe une place importante. Mais, au Cameroun, la perception n’est pas encore nette. Raison pour laquelle la Coopération allemande, à travers son Programme d’appui à la décentralisation et au développement local (PADDL), a réuni différentes composantes de la société camerounaise. Il s’agit surtout d’un atelier de réflexion et d’échange d’expériences qui a pour finalité de préparer les principaux acteurs locaux à l’idée d’encourager et de faciliter la tâche aux opérateurs économiques qui veulent investir dans les collectivités et communautés de base. Au bout du compte, il faudra : définir les stratégies efficaces de promotion des PME/PMI afin de revitaliser une économie locale dont la viabilité va désormais dépendre du dynamisme des CTD ; présenter les expériences dans le domaine du développement local en faisant ressortir les instruments et les conditions nécessaires à l’expérimentation de ces systèmes au Cameroun. L’atelier, qui s’achève le 27 mai, va connaître différentes travaux sur l’importance des PME/PMI en Afrique et la définition d’axes d’orientation stratégiques d’appui pour les CTD.

Partager cet article

Repost 0
Publié par camticdevelop.net
commenter cet article

commentaires

Vos Anonces sur notre site

Passez vos Annonces sur notre site et bénéficiez de la meilleure visibilité du Web sur 


Donnez votre avis à propos
de notre Site

Les Tic et le développement durable au  Cameroun
Tel : +23777695618

Mail : cdevelopnet@yahoo.fr

PHOTO DU MOIS

La photo du mois affiche les outils TIC


 

TOP Teléchargement

3) Comment trouver des fonds auprès des organisations de financement ?
4)Tout savoir avant entamer un projet dit de  Developpement
5) Stratégie Nationale de Développement des TIC au Cameroun
6)Glossaire de mot de developpement.pdf
 

PUBLIER UNE INFORMATION
Vous avez une information, une correction, un témoignage ou un document  à publier? Alertez vite l'équipe de la rédaction  appuyez sur Contact et envoyer

Nous vous rappelons que vous êtes seul responsable des propos publiés sur notre blog.

LIENS PARTENAIRES

 

NOUS CONTACTEZ

Club RICPTID
Tél:    (237)677695618 / 
698506870

POUR NOUS ECRIRE CLIQUEZ SUR  :Contact 

VOTRE SOUTIEN COMPTE
Vous appréciez les articles que nous mettons en ligne et notre manière d'aborder l'actualité. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous offrir une information indépendante.
Merci de vos généreuses contributions.
Envoyer vos dons  ou contribution
par westen union
au nom du Ricptid

et signalez nous a cette adresse
Cliquez sur Contact