Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil Cliquez L'image Ci

  • : Cameroun -Tic & développement.net
  • Cameroun -Tic & développement.net
  • : Portail d'information du Réseau d'organisations de la société civile Camerounaise œuvrant pour les Tics et le développement durable du Cameroun
  • Contact

QUI EST EN LIGNE

Nombre de visiteurs ce jour
et ceux en ligne à l'instant

weblogs

ACTUALITEE TIC & DEVELOPPEMENT

Le réseau RICPTID collecte et indexe du contenu provenant de plus de 250 organes de presse ou media ainsi que  200  sources d'informations sans oublier ceux redigées par les correspondants du reseau ses informations sont basées sur les Tics et le  développement durable ayant une portées sur le Cameroun et l'Afrique                                
Pour  tous ceux et celles qui désirent soutenir nos actions , veuillez cliquer simplement   sur les publicités  affichées sur notre blog
Michel Fosso (Coordonnateur du RICPTID) mail:micfosso@yahoo.fr-  Tél:  +237 677 69 56 18

 

Dérniers Infos TIC & Developpement

Cameroun. Réseaux Sociaux : Paul Biya veut des ministres «Androïdes» Après avoir demandé le 11 février dernier, lors de la 50ème Fête de la Jeunesse, à la jeunesse dite Androïde de son pays, de saisir les opportunités qu’offrent les TIC (Technologie de l’Information et de la Communication), le président Paul Biya prescrit à ses ministres d’être plus présents sur le World Wide Web.
10 octobre 2010 7 10 /10 /octobre /2010 17:47
 

Les offres de Camtel, Orange, Ringo et Mtn risquent de buter
sur l'absence des infrastructures.

Depuis janvier 2009, la communication des opérateurs de la
téléphonie mobile et les providers, entreprises offrant le
service Internet au Cameroun, a connu une grosse
accélération. Ce qui se manifeste par une publicité
agressive sur tous les supports médias et hors médias
disponibles. A tous les carrefours, les panneaux
d'affichages présentent les offres Internet alléchantes :
Orange Cameroun avec la Live Box, Ringo propose le Bindi
Box, Mtn Cameroun offre la clé Internet mobile et Camtel a
un argument massue : la fibre optique. L'arrivée d'un
cinquième opérateur monégasque est annoncée dans le secteur
des Ntic pour le début du deuxième trimestre de 2009, qui
vient augmenter le nombre de providers comme Douala1.com,
Matrix, Créolink. Toute cette effervescence autour de
l'Internet au Cameroun témoigne de l'importance de ce qui
peut-être à juste titre considéré aujourd'hui comme le
nouveau marché des Ntic au Cameroun. Un nouveau marché de
convergences qui vise un peu plus de 10 millions de personnes.
Après des campagnes de communication inadaptées et longtemps
axées sur la technique, la technologie avec un langage
rébarbatif des links et des Mégabits et Kilobits avec
adresses Ip, les opérateurs de téléphonie mobile ont
rectifié le tir. Aujourd'hui "nous faisons des études pour
mieux connaître les clients afin de designer les offres
Internet adaptées. Il faut savoir que le taux de pénétration
de l'internet au Cameroun est de 2%, alors que le taux de
pénétration du téléphone portable a presque atteint son
niveau de saturation. Il faut trouver de nouvelles niches",
explique Joël Ndjodo, Business segment manager à Mtn
Cameroun. Ce marché émergent ou tout reste à faire connaît
cependant des offres aux normes internationales. C'est le
cas avec la Live Box de Orange Cameroun, dont l'un des
responsables commercial parle de "la nouvelle ère avec le 3G.

Cette technologie permet de vendre aux camerounais un
package qui donne accès à la télévision, à l'Internet et au
téléphone." Camtel est en campagne depuis deux mois pour
vanter la qualité de sa connexion qui s'appuie non plus
seulement sur le satellite, mais aussi sur la fibre optique.
Le responsable clientèle Camtel à Bonanjo n'hésite pas à
dire aux clients: "Nous sommes le principal fournisseur de
la fibre optique, donc c'est nous qui avons le meilleur
débit". Les autres providers comme Créolink ou Douala1.com
vendent l'expérience et la compétence pour développer les
solutions appropriées aux besoins des entreprises et
administrations.

Après l'étape des offres, la bataille s'est déportée sur les
prix qui vont en respectant la segmentation du marché : les
domiciles, les particuliers, les entreprises (Pme et Pmi) et
les grandes entreprises. Pour les clients indépendants, il
y'a la solution des cartes de recharge comme celle du
téléphone, support qui est aujourd'hui pris comme un vecteur
important pour aider à la pénétration d'Internet. La preuve,
la solution du téléphone avec Internet est vendue par
Orange, Mtn et Camtel avec son Ct Phone. Toutefois, le
Cameroun possède t-il aujourd'hui les infrastructures
permettant de supporter les sollicitations de tous ces
providers qui induit la satisfaction des millions d'abonnées
que vise ce nouveau marché?

Sitelcam
Il apparaît bien que non. Le préalable des infrastructures
qui porte la fibre optique n'est pas fait. Depuis l'arrivé
de la fibre optique sur les côtes camerounaises en 2001,
seules les villes de Douala, Yaoundé, Kribi, Lolodorf et
Édéa sont connectées avec en plus les 900 Km du Pipeline
Tchad Cameroun. Ce qui est encore très insuffisant, comme
l'a affirmé le ministre des Postes et Télécommunications,
Maïgari Bello Bouba, lors du conseil de cabinet du 26
janvier 2009. Au cours de son exposé face à ses collègues du
gouvernement, ce dernier déclaré que "la fibre optique
équipe en ce moment une très faible portion du backbone
national (infrastructure permettant le transport des signaux
entre les villes camerounaises et international) et du
réseau d'accès". Devant la démocratisation du prix de
l'Internet, d'une part, laquelle va amener des millions
d'abonnées, et du nombre croissant des providers, d'autre
part ; la bande passante de la fibre optique va rapidement
être saturée.

Actuellement, les entreprises de téléphonie mobile et les
providers se plaignent du prix excessif de la bande passante
que leur vend Camtel, à un coût trois fois supérieur au
Cameroun par rapport aux autres pays la sous région Afrique
Centrale. Ce qui représente 37% de leur dépenses contre 12%
dans les autres pays africains comme le Sénégal, le Nigeria
ou la Rdc. "Avec la fibre optique on peut transporter les
données entre les ministères, administrations, universités,
hôpitaux, etc. Le Président de la République peut savoir
enfin de journée combien d'argent les Impôts, par exemple,
ou la Douane ont encaissé. Le Pib du Cameroun peut-être
augmenté de 25% si l'infrastructure est développée dans les
dix régions. Malheureusement le maillage du pays n'est pas
encore effectif", livre Dominique Yamb, Account exécutive à
Douala1.com, provider depuis juin 2000.

Devant cette situation inconfortable qui se profile à
l'horizon avec le boom de l'Internet, le Minpostel a proposé
au gouvernement de "construire un backbone national à fibre
optique dont le coût est estimé à 350 milliards de Francs
Cfa. Pour construire cette infrastructure de manière
efficace et économique, qui nous permettra de tripler nos
recettes actuelles qui sont de 450 milliards de Fcfa par an,
et du principe de la séparation des corps de métiers de
transporteur et celui de la fourniture des services, la
création de Sitelcam est nécessaire [tous les textes
organiques de cette nouvelle entreprise sont sur la table du
chef de l'Etat].", précise Maïgari Bello Bouba, avant de
conclure que cela entraîne "un changement des missions de
Camtel. Sitelcam va construire et exploiter cette
infrastructure. Camtel pourra donc se consacrer au
développement et à la commercialisation des services tout
comme les autres opérateurs de télécommunications."

Marion Obam

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Vos Anonces sur notre site

Passez vos Annonces sur notre site et bénéficiez de la meilleure visibilité du Web sur 


Donnez votre avis à propos
de notre Site

Les Tic et le développement durable au  Cameroun
Tel : +23777695618

Mail : cdevelopnet@yahoo.fr

PHOTO DU MOIS

La photo du mois affiche les outils TIC


 

TOP Teléchargement

3) Comment trouver des fonds auprès des organisations de financement ?
4)Tout savoir avant entamer un projet dit de  Developpement
5) Stratégie Nationale de Développement des TIC au Cameroun
6)Glossaire de mot de developpement.pdf
 

PUBLIER UNE INFORMATION
Vous avez une information, une correction, un témoignage ou un document  à publier? Alertez vite l'équipe de la rédaction  appuyez sur Contact et envoyer

Nous vous rappelons que vous êtes seul responsable des propos publiés sur notre blog.

LIENS PARTENAIRES

 

NOUS CONTACTEZ

Club RICPTID
Tél:    (237)677695618 / 
698506870

POUR NOUS ECRIRE CLIQUEZ SUR  :Contact 

VOTRE SOUTIEN COMPTE
Vous appréciez les articles que nous mettons en ligne et notre manière d'aborder l'actualité. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous offrir une information indépendante.
Merci de vos généreuses contributions.
Envoyer vos dons  ou contribution
par westen union
au nom du Ricptid

et signalez nous a cette adresse
Cliquez sur Contact