Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil Cliquez L'image Ci

  • : Cameroun -Tic & développement.net
  • Cameroun -Tic & développement.net
  • : Portail d'information du Réseau d'organisations de la société civile Camerounaise œuvrant pour les Tics et le développement durable du Cameroun
  • Contact

QUI EST EN LIGNE

Nombre de visiteurs ce jour
et ceux en ligne à l'instant

weblogs

ACTUALITEE TIC & DEVELOPPEMENT

Le réseau RICPTID collecte et indexe du contenu provenant de plus de 250 organes de presse ou media ainsi que  200  sources d'informations sans oublier ceux redigées par les correspondants du reseau ses informations sont basées sur les Tics et le  développement durable ayant une portées sur le Cameroun et l'Afrique                                
Pour  tous ceux et celles qui désirent soutenir nos actions , veuillez cliquer simplement   sur les publicités  affichées sur notre blog
Michel Fosso (Coordonnateur du RICPTID) mail:micfosso@yahoo.fr-  Tél:  +237 677 69 56 18

 

Dérniers Infos TIC & Developpement

Cameroun. Réseaux Sociaux : Paul Biya veut des ministres «Androïdes» Après avoir demandé le 11 février dernier, lors de la 50ème Fête de la Jeunesse, à la jeunesse dite Androïde de son pays, de saisir les opportunités qu’offrent les TIC (Technologie de l’Information et de la Communication), le président Paul Biya prescrit à ses ministres d’être plus présents sur le World Wide Web.
18 octobre 2010 1 18 /10 /octobre /2010 06:35

a parution est encore très récente- septembre 2010- mais le cinquième ouvrage des cahiers de NETSUDS « Les médias africains à l’heure du numérique » sera sans doute d’une grande utilité pour les décideurs, les professionnels et les partenaires du secteur de l’information et de la communication en Afrique. Notamment en ces temps des nouvelles technologies qui offrent des opportunités de produire et de consommer l’information autrement.

Produit à partir d’enquêtes de terrain par des chercheurs ou professionnels s’intéressant au secteur, l’ouvrage plonge en effet, à travers des expériences d’ici et d’ailleurs, au cœur de la réalité des pratiques journalistiques à l’ère du numérique.

De la lecture du livre un constat s’impose : Si les technologies de l’information et de la communication sont de plus en plus utilisées par les acteurs des médias africains, leurs usages sont encore loin de produire dans l’ensemble la révolution tant annoncée, tellement l’appropriation se fait lentement.

Dr Claudio Jones, responsable du journal de 20 h à la télévision mozambicaine ; Dr Cyriaque Paré, directeur de la Direction de la Communication et de l’information du Premier ministère du Burkina ; Dr Moda Gueye et Dr N’Diaye du Sénégal ; Sidiki Bamba de la Côte d’Ivoire ; Norbert N. Ouendji du Cameroun ; et Dr Etienne L. Damome. Ce sont eux les auteurs de : « Les médias africains à l’heure du numérique ». Et c’est sous la direction de 2 éminents professeurs, en l’occurrence Annie Lenoble-Bart et Annie Chéneau-Loquay, que ces docteurs en sciences de l’information et de la communication, tous membres du Groupe de recherche sur les médias africains (GREMA), ont produit cet ouvrage de belle facture, édité par L’Harmattan.

Paru seulement en septembre dernier, le livre compte 135 pages et comporte 7 articles. Le premier article signé du Dr Claudio Jone et intitulé « De la rotative au faxe et du fax au web : la longue marche de la démocratisation de la presse au Mozambique », aborde la lutte de la presse mozambicaine pour la pluralité d’opinions. Il montre comment la diffusion par fax avant via le web est devenue l’instrument de la nouvelle presse libre qui contourne par ces technologies le monopole étatique de la presse traditionnelle quotidienne mais aussi les manœuvres du pouvoir politique. Le 2e article « Médias et société de l’information en Afrique : la difficile révolution du multimédia dans les médias ouest-africains » est l’œuvre du Dr Cyriaque Paré du Burkina. Dans cette section le chercheur burkinabè traite de l’appropriation réelle des TIC par les médias africains à travers une analyse de contenu des sites médias d’une dizaine de pays de l’Afrique de l’Ouest. Et voici son constat : « Si les discours sur les vertus des TIC sont presque toujours aussi enthousiastes, l’on note que les promesses de la révolution de l’information, du multimédia, peinent à se réaliser véritablement dans le secteur des médias en Afrique, malgré l’expansion de la technologie Internet sur le continent et le développement quasi-exponentiel des sites. Car, en dépit de leur cyber-audience de plus en plus grandissante, les médias africains restent plus que jamais confrontés aux mêmes difficultés économiques, financières, technologiques.

La cyber-audience en pleine évolution est également abordée par Moda Gueye et Sidiki Bamba dans leurs articles qui abordent successivement l’engouement des Sénégalais de la diaspora pour les sites portails ; et l’occupation du cyberspace par de nombreux journaux ivoiriens, soit par le biais du portail abidjan.net, soit par des sites propres à ces journaux. Autant de nouveaux comportements qui démontrent quelque part le caractère irréversible de la colonisation des médias du sud par les TIC. Une colonisation numérique qui se manifeste aussi par l’existence dans certains pays (Burkina et Togo) du phénomène de diffusion radiophonique en ligne « webradio », comme le relève Etienne L. Damome de l’Université de Bordeaux, dans son article intitulé « Radios africaines et internet : usages, fonctions et défis ». Autres usages des TIC dans les pratiques des professionnels des médias africains : les blogs et les SMS. Ces 2 sujets ont été successivement abordés par Dr Mamadou NDiaye et Dr Norbert N. Ouendji.

Bref, « Les médias africains à l’heure du numérique » constitue une sorte de répertoire des comportements et des pratiques des acteurs des médias du continent à l’ère des TIC. A vrai dire, un outil d’une grande portée pour appréhender les évolutions engendrées par les nouvelles technologies dans le secteur de l’information en Afrique subsaharienne. A ce titre, c’est un ouvrage intéressant aussi bien pour les étudiants, les chercheurs, les professionnels que pour les décideurs politiques.

Par Grégoire B. BAZIE
Lefaso.net

Les médias africains à l’heure du numérique

Annie Lenoble-Bart et Annie Chéneau-Loquay (dir.)
L’Harmattan, 2010, 135 pages
Prix : 14,50 euros

Partager cet article

Repost 0
Publié par Grégoire B. BAZIE Lefaso.net - dans ACTUALITE SUR LES TIC ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE
commenter cet article

commentaires

Vos Anonces sur notre site

Passez vos Annonces sur notre site et bénéficiez de la meilleure visibilité du Web sur 


Donnez votre avis à propos
de notre Site

Les Tic et le développement durable au  Cameroun
Tel : +23777695618

Mail : cdevelopnet@yahoo.fr

PHOTO DU MOIS

La photo du mois affiche les outils TIC


 

TOP Teléchargement

3) Comment trouver des fonds auprès des organisations de financement ?
4)Tout savoir avant entamer un projet dit de  Developpement
5) Stratégie Nationale de Développement des TIC au Cameroun
6)Glossaire de mot de developpement.pdf
 

PUBLIER UNE INFORMATION
Vous avez une information, une correction, un témoignage ou un document  à publier? Alertez vite l'équipe de la rédaction  appuyez sur Contact et envoyer

Nous vous rappelons que vous êtes seul responsable des propos publiés sur notre blog.

LIENS PARTENAIRES

 

NOUS CONTACTEZ

Club RICPTID
Tél:    (237)677695618 / 
698506870

POUR NOUS ECRIRE CLIQUEZ SUR  :Contact 

VOTRE SOUTIEN COMPTE
Vous appréciez les articles que nous mettons en ligne et notre manière d'aborder l'actualité. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous offrir une information indépendante.
Merci de vos généreuses contributions.
Envoyer vos dons  ou contribution
par westen union
au nom du Ricptid

et signalez nous a cette adresse
Cliquez sur Contact