Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil Cliquez L'image Ci

  • : Cameroun -Tic & développement.net
  • Cameroun -Tic & développement.net
  • : Portail d'information du Réseau d'organisations de la société civile Camerounaise œuvrant pour les Tics et le développement durable du Cameroun
  • Contact

QUI EST EN LIGNE

Nombre de visiteurs ce jour
et ceux en ligne à l'instant

weblogs

ACTUALITEE TIC & DEVELOPPEMENT

Le réseau RICPTID collecte et indexe du contenu provenant de plus de 250 organes de presse ou media ainsi que  200  sources d'informations sans oublier ceux redigées par les correspondants du reseau ses informations sont basées sur les Tics et le  développement durable ayant une portées sur le Cameroun et l'Afrique                                
Pour  tous ceux et celles qui désirent soutenir nos actions , veuillez cliquer simplement   sur les publicités  affichées sur notre blog
Michel Fosso (Coordonnateur du RICPTID) mail:micfosso@yahoo.fr-  Tél:  +237 677 69 56 18

 

Dérniers Infos TIC & Developpement

Cameroun. Réseaux Sociaux : Paul Biya veut des ministres «Androïdes» Après avoir demandé le 11 février dernier, lors de la 50ème Fête de la Jeunesse, à la jeunesse dite Androïde de son pays, de saisir les opportunités qu’offrent les TIC (Technologie de l’Information et de la Communication), le président Paul Biya prescrit à ses ministres d’être plus présents sur le World Wide Web.
5 mai 2011 4 05 /05 /mai /2011 05:22

Internet. Le plagiat et la publication de nouvelles non vérifiées sont légion, dans un contexte marqué par la précarité des sites d'information.

La 20ème édition de la Journée mondiale de la liberté de la presse s'est célébrée hier, 03 mai 2011. Le thème retenu par l'Unesco est : « Les médias du 21ème siècle : nouvelles frontières, nouveaux obstacles ». Internet et les nouveaux médias sont donc à l'honneur cette année, au Cameroun comme ailleurs, parmi lesquels la presse cybernétique. Occasion de faire la lumière sur son fonctionnement.

Problèmes, dérives
Les problème de la presse en ligne sont énormes: accès limité au réseau, faiblesse des connexions, faible rentabilité, faiblesse des ordinateurs utilisés, précarité, manque de moyens financiers et humain, rareté des annonceurs, matériel désuet et inadapté... Certains promoteurs de site d'information ne possèdent même pas d'ordinateur et doivent travailler dans des cybercafés.
«Il y a beaucoup de plagiat », reconnaît par ailleurs Olga Tiyon, promotrice de goducamer.com. Car, plusieurs sites se contentent de relayer les informations piquées, pour la plupart, sur les sites web des quotidiens. Olga Tiyon confirme : « la plupart des scoops sont découverts sur le net et publiés. Dans un souci de déontologie, nous essayons de toujours vérifier avant de publier. Mais les dérives ne sont jamais loin dans la course à l'information ».

L'Union des cyberjournalistes du Cameroun (Ucc) a recensé plusieurs dérives de la presse en ligne, parmi lesquelles l'ouverture des sites aux internautes. Ceux-ci peuvent y publier non seulement des commentaires, mais aussi des reportages et des chroniques. Secrétaire général de l'Ucc, Beaugas-Orain Djoyum explique que « l'époque où les lecteurs étaient de simples consommateurs passifs de l'information est révolue. L'internaute est un destinataire qui peut aussi être un émetteur. A ce titre, il peut tenir des propos injurieux, diffamatoires ». A titre d'illustration, l'on se souvient que camer.be avait été suspendu en janvier 2011 par son hébergeur pour un « message de haine » publié par un internaute. Pour éviter ce genre d'incident, l'Ucc recommande aux sites d'information de se doter de modérateurs.

Suspicion des pouvoirs publics
Les dérives de la presse en ligne ne sont pas de nature à créer la confiance avec les pouvoirs publics. Dans son livre intitulé « Internet et la presse en ligne au Cameroun : naissance, évolution et usages », paru en 2010 chez L'Harmattan, Ingrid Alice Ngounou, par ailleurs promotrice du site journalducameroun.com, affirme que la presse en ligne au Cameroun émerge dans un contexte marqué par la suspicion et la méfiance des autorités qui ont du mal à la circonscrire et à la contrôler. En février 2011, au cours d'un point de presse, le ministre de la Communication, Issa Tchiroma Bakary, a qualifié cette presse de « redoutable ». Même si, depuis 2002, la presse en ligne bénéficie de l'aide publique à la communication privée. En 2010, le Mincom a ouvert un fichier national de la presse cybernétique pour un recensement général.

Stéphanie Dongmo

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Vos Anonces sur notre site

Passez vos Annonces sur notre site et bénéficiez de la meilleure visibilité du Web sur 


Donnez votre avis à propos
de notre Site

Les Tic et le développement durable au  Cameroun
Tel : +23777695618

Mail : cdevelopnet@yahoo.fr

PHOTO DU MOIS

La photo du mois affiche les outils TIC


 

TOP Teléchargement

3) Comment trouver des fonds auprès des organisations de financement ?
4)Tout savoir avant entamer un projet dit de  Developpement
5) Stratégie Nationale de Développement des TIC au Cameroun
6)Glossaire de mot de developpement.pdf
 

PUBLIER UNE INFORMATION
Vous avez une information, une correction, un témoignage ou un document  à publier? Alertez vite l'équipe de la rédaction  appuyez sur Contact et envoyer

Nous vous rappelons que vous êtes seul responsable des propos publiés sur notre blog.

LIENS PARTENAIRES

 

NOUS CONTACTEZ

Club RICPTID
Tél:    (237)677695618 / 
698506870

POUR NOUS ECRIRE CLIQUEZ SUR  :Contact 

VOTRE SOUTIEN COMPTE
Vous appréciez les articles que nous mettons en ligne et notre manière d'aborder l'actualité. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous offrir une information indépendante.
Merci de vos généreuses contributions.
Envoyer vos dons  ou contribution
par westen union
au nom du Ricptid

et signalez nous a cette adresse
Cliquez sur Contact