Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil Cliquez L'image Ci

  • : Cameroun -Tic & développement.net
  • Cameroun -Tic & développement.net
  • : Portail d'information du Réseau d'organisations de la société civile Camerounaise œuvrant pour les Tics et le développement durable du Cameroun
  • Contact

QUI EST EN LIGNE

Nombre de visiteurs ce jour
et ceux en ligne à l'instant

weblogs

ACTUALITEE TIC & DEVELOPPEMENT

Le réseau RICPTID collecte et indexe du contenu provenant de plus de 250 organes de presse ou media ainsi que  200  sources d'informations sans oublier ceux redigées par les correspondants du reseau ses informations sont basées sur les Tics et le  développement durable ayant une portées sur le Cameroun et l'Afrique                                
Pour  tous ceux et celles qui désirent soutenir nos actions , veuillez cliquer simplement   sur les publicités  affichées sur notre blog
Michel Fosso (Coordonnateur du RICPTID) mail:micfosso@yahoo.fr-  Tél:  +237 677 69 56 18

 

Dérniers Infos TIC & Developpement

Cameroun. Réseaux Sociaux : Paul Biya veut des ministres «Androïdes» Après avoir demandé le 11 février dernier, lors de la 50ème Fête de la Jeunesse, à la jeunesse dite Androïde de son pays, de saisir les opportunités qu’offrent les TIC (Technologie de l’Information et de la Communication), le président Paul Biya prescrit à ses ministres d’être plus présents sur le World Wide Web.
14 avril 2012 6 14 /04 /avril /2012 20:17
Le World Economic Forum qui vient de publier une étude sur l’utilisation des TIC pour stimuler la croissance et la compétitivité classe le Cameroun 125e sur 142 pays, derrière les pays comme la Tanzanie, le Zimbabwe et la Côte d’ivoire. Sous le titre « Vivre dans un monde hyperconnecté », la 11e édition du Global Information Technology Report 2012 a été publiée le 04 avril dernier à New-York aux Etats-Unis. D’après ce classement des 142 pays qui utilisent les TIC pour stimuler la croissance et la compétitivité, le Cameroun occupe le 125e rang avec une note de 2,93. La Suède, Singapour et la Finlande sont les trois premiers de ce classement, avec respectivement une note de 5,94, 5,86 et 5,81. Cette étude menée par le World Economic Forum indique que l’appropriation des TIC en Afrique subsaharienne est encore faible. Ici, « la plupart des pays accusent d’importants retards en termes de connectivité du fait du développement insuffisant de l’infrastructure TIC, trop onéreuse, et affichent des niveaux de compétence inadaptés à une utilisation efficace des technologies disponibles. Même dans les pays qui ont amélioré leur infrastructure TIC, les répercussions sur la compétitivité et le bien-être sont à la traîne, générant une nouvelle fracture numérique », explique le communiqué officiel de ce rapport. Cette année, le Networked Readiness Index (NRI) présenté dans ce rapport a intégré de nouveaux indicateurs, comme le nombre d’abonnements mobiles haut débit. «Pour assurer une mesure efficace de l’impact, nous avons introduit cette année une série de nouveaux indicateurs qui déterminent non seulement la disponibilité des technologies, mais aussi la manière dont les pays en tirent profit. Eu égard à l’omniprésence des TIC, l’accent n’est plus mis sur l’accès aux nouvelles technologies, mais sur la meilleure exploitation possible des TIC en vue d’améliorer l’innovation commerciale, la gouvernance, la participation politique des citoyens et la cohésion sociale», a assuré Soumitra Dutta, professeur titulaire de la chaire Roland Berger Affaires et Technologie à l’Insead et coauteur du rapport. Numérisation Pour Karim Sabbagh, Senior Partner et Global Head of Communication, Media and Technology Practice chez Booz & Company, « les décideurs doivent être conscients tant des perspectives de croissance que des opportunités transformationnelles, et savoir comment élaborer des politiques privilégiant la numérisation généralisée de façon opportune. Ils doivent faciliter la création de nouveaux modèles engendrés par la numérisation et y parvenir avant que les anciens modèles ne soient dépassés». A ce sujet, les applications numériques représentent un réel potentiel. D’après le World Economic Forum, le NRI de ce rapport est établi sur la base d’une combinaison de données provenant de sources publiques et des résultats de l’Executive Opinion Survey. Cette dernière est une étude annuelle exhaustive réalisée par le World Economic Forum en collaboration avec un réseau de partenaires comptant plus de 150 instituts de recherche et organisations économiques de premier plan.

Partager cet article

Repost 0
Publié par TIC MAG-Beaugas-Orain DJOYUM
commenter cet article

commentaires

Vos Anonces sur notre site

Passez vos Annonces sur notre site et bénéficiez de la meilleure visibilité du Web sur 


Donnez votre avis à propos
de notre Site

Les Tic et le développement durable au  Cameroun
Tel : +23777695618

Mail : cdevelopnet@yahoo.fr

PHOTO DU MOIS

La photo du mois affiche les outils TIC


 

TOP Teléchargement

3) Comment trouver des fonds auprès des organisations de financement ?
4)Tout savoir avant entamer un projet dit de  Developpement
5) Stratégie Nationale de Développement des TIC au Cameroun
6)Glossaire de mot de developpement.pdf
 

PUBLIER UNE INFORMATION
Vous avez une information, une correction, un témoignage ou un document  à publier? Alertez vite l'équipe de la rédaction  appuyez sur Contact et envoyer

Nous vous rappelons que vous êtes seul responsable des propos publiés sur notre blog.

LIENS PARTENAIRES

 

NOUS CONTACTEZ

Club RICPTID
Tél:    (237)677695618 / 
698506870

POUR NOUS ECRIRE CLIQUEZ SUR  :Contact 

VOTRE SOUTIEN COMPTE
Vous appréciez les articles que nous mettons en ligne et notre manière d'aborder l'actualité. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous offrir une information indépendante.
Merci de vos généreuses contributions.
Envoyer vos dons  ou contribution
par westen union
au nom du Ricptid

et signalez nous a cette adresse
Cliquez sur Contact