Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil Cliquez L'image Ci

  • : Cameroun -Tic & développement.net
  • Cameroun -Tic & développement.net
  • : Portail d'information du Réseau d'organisations de la société civile Camerounaise œuvrant pour les Tics et le développement durable du Cameroun
  • Contact

QUI EST EN LIGNE

Nombre de visiteurs ce jour
et ceux en ligne à l'instant

weblogs

ACTUALITEE TIC & DEVELOPPEMENT

Le réseau RICPTID collecte et indexe du contenu provenant de plus de 250 organes de presse ou media ainsi que  200  sources d'informations sans oublier ceux rédigées par les correspondants du réseau ses informations sont basées sur les Tics et le  développement durable ayant une portées sur le Cameroun et l'Afrique                               
Pour tous ceux et celles qui désirent soutenir nos actions , veuillez cliquer simplement   sur les publicités  affichées sur notre blog   Michel Fosso (Coordonnateur du RICPTID) mail:micfosso@yahoo.fr-  Tél:  +237 677 69 56 18                                 

Dérniers Infos TIC & Developpement

Cameroun. Réseaux Sociaux : Paul Biya veut des ministres «Androïdes» Après avoir demandé le 11 février dernier, lors de la 50ème Fête de la Jeunesse, à la jeunesse dite Androïde de son pays, de saisir les opportunités qu’offrent les TIC (Technologie de l’Information et de la Communication), le président Paul Biya prescrit à ses ministres d’être plus présents sur le World Wide Web.
1 novembre 2010 1 01 /11 /novembre /2010 12:21

Entrepreneur du web, Stefan Magdalinski a quitté Londres il y a deux ans pour s'établir en Afrique du Sud, convaincu que la révolution internet en cours sur le continent sera bientôt une source de profits incomparable.

Pour expliquer son choix, il pointe du doigt une carte d'Afrique, sur laquelle sont dessinés les 14 câbles sous-marins en fibre optique qui devraient relier les serveurs d'Europe et d'Asie au continent d'ici mi-2012, et tripler la capacité de connexion à internet.

"Cela présage beaucoup de transformations, de joies et de profits", lance le patron de Mocality, dont l'entreprise propose aux Kenyans un service de pages jaunes sur téléphone portable.

Dans l'avenir, il veut étendre son service à l'ensemble du continent pour créer une base de données des professionnels, qui recensera aussi bien les commerces chics des galeries commerciales que les échoppes dans les bidonvilles.

Comme lui, de nombreux entrepreneurs misent sur la pénétration croissante de l'internet et des téléphones portables pour investir en Afrique.

"Chaque jour, je reçois des appels d'entreprises de téléphonie mobile qui cherchent des renseignements sur le marché africain", confirme Antonie Roux, responsable du secteur internet pour le groupe d'investissement sud-africain Naspers.

L'accès aux nouvelles technologies de communication reste un problème en Afrique, où seuls 9,6% des habitants sont des utilisateurs d'internet contre 65% des Européens, en partie en raison du coût élevé des équipements et des communications.

Mais la multiplication des câbles sous-marins -- il n'y en avait qu'un en janvier 2009 -- rend le pays moins dépendant des satellites, accélère la vitesse de connection et fait chuter les prix depuis quelques mois.

Parallèlement, les nouvelles technologies facilitent l'accès à internet sur téléphones portables, alors que l'Afrique est le continent où la croissance de la téléphonie mobile est la plus rapide avec 333 millions d'abonnés aujourd'hui contre 88 millions il y a cinq ans.

"On commence à voir des innovations être introduites d'abord en Afrique", relève Jon von Tetzchner, co-fondateur de l'entreprise norvégienne Opera Software (spécialisée dans les navigateurs internet pour portables), qui cite l'exemple des services bancaires par téléphone.

L'opérateur de téléphonie mobile kényan Safaricom a lancé il y a trois ans ce service pionnier, baptisé M-PESA, qui permet de faire des transferts d'argent via son portable et d'encaisser de petites sommes dans des boutiques de téléphones.

Le service a immédiatement conquis un large public et comptait en juillet 12 millions de clients. Depuis, des services similaires ont vu le jour au Rwanda, en Afrique du Sud et en Ouganda.

"Je suis très content de voir autant de gens faire des transactions bancaires sur leurs téléphones", confie M. von Tetzchner. "Dans d'autres endroits du monde ce n'est pas possible: l'Afrique a pris de l'avance!"

Share.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Vos Anonces sur notre site

Passez vos Annonces sur notre site et bénéficiez de la meilleure visibilité du Web sur 


Donnez votre avis à proposde notre Site

Les Tic et le développement durable au  Cameroun
Tel : +23777695618

Mail : cdevelopnet@yahoo.fr

PHOTO DU MOIS                                                                                                                                                                          La photo du mois affiche les outils TIC

TOP Teléchargement

3) Comment trouver des fonds auprès des organisations de financement ?
4)Tout savoir avant entamer un projet dit de  Developpement
5) Stratégie Nationale de Développement des TIC au Cameroun
6)Glossaire de mot de developpement.pdf
 

PUBLIER UNE INFORMATION
Vous avez une information, une correction, un témoignage ou un document  à publier? Alertez vite l'équipe de la rédaction  appuyez sur Contact et envoyer

Nous vous rappelons que vous êtes seul responsable des propos publiés sur notre blog.

LIENS PARTENAIRES

 

NOUS CONTACTEZ

Club RICPTID
Tél:    (237)677695618 / 
698506870

POUR NOUS ECRIRE CLIQUEZ SUR  :Contact 

VOTRE SOUTIEN COMPTE
Vous appréciez les articles que nous mettons en ligne et notre manière d'aborder l'actualité. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous offrir une information indépendante.
Merci de vos généreuses contributions.
Envoyer vos dons  ou contribution
par orange money-mobile money
au 677695618 ou au 698506870

et signalez nous a cette adresse
Cliquez sur Contact