Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil Cliquez L'image Ci

  • : Cameroun -Tic & développement.net
  • Cameroun -Tic & développement.net
  • : Portail d'information du Réseau d'organisations de la société civile Camerounaise œuvrant pour les Tics et le développement durable du Cameroun
  • Contact

QUI EST EN LIGNE

Nombre de visiteurs ce jour
et ceux en ligne à l'instant

weblogs

ACTUALITEE TIC & DEVELOPPEMENT

Le réseau RICPTID collecte et indexe du contenu provenant de plus de 250 organes de presse ou media ainsi que  200  sources d'informations sans oublier ceux redigées par les correspondants du reseau ses informations sont basées sur les Tics et le  développement durable ayant une portées sur le Cameroun et l'Afrique                                
Pour  tous ceux et celles qui désirent soutenir nos actions , veuillez cliquer simplement   sur les publicités  affichées sur notre blog
Michel Fosso (Coordonnateur du RICPTID) mail:micfosso@yahoo.fr-  Tél:  +237 677 69 56 18

 

Dérniers Infos TIC & Developpement

Cameroun. Réseaux Sociaux : Paul Biya veut des ministres «Androïdes» Après avoir demandé le 11 février dernier, lors de la 50ème Fête de la Jeunesse, à la jeunesse dite Androïde de son pays, de saisir les opportunités qu’offrent les TIC (Technologie de l’Information et de la Communication), le président Paul Biya prescrit à ses ministres d’être plus présents sur le World Wide Web.
4 juillet 2010 7 04 /07 /juillet /2010 17:08

Dans la flopée de dispositions juridiques transmises à l’examen des députés de la nation, figure en bonne place quelques arrangements, qui mettent dos au mur les éditeurs des sites d’informations qui traitent de l’actualité du Cameroun. La première estocade est portée à l’article 62, alinéa 2 du projet de « loi qui régit le cadre de sécurité des réseaux de communications électroniques et des systèmes d’information. » Cette disposition stipule que « le directeur de publication (d’un service de communication électronique) est tenu d’insérer, sous peine d’une amende de 100 000 à 200 000 F cfa, dans les 48 heures de leur réception, les réponses de toute personne désignée » par leur plate forme.

Les rédacteurs des textes enfoncent le clou de ce qui n’est qu’une condamnation pécuniaire après un refus de publier un droit de réponse. Ils prévoient à l’article 78, alinéa 1 qu’ « est puni d’un emprisonnement de 6 mois à 2 ans et d’une amende de 5. 000. 000 à 10. 000. 000 de Fcfa ou l’une de ces deux peines seulement, celui qui publie ou propage par voie de communication électronique ou système d’information, une nouvelle sans pouvoir en rapporter la preuve de la véracité ou justifier qu’il avait de bonnes raisons de croire à la vérité de la dite nouvelle. » Pis, ajoute l’alinéa 2 du même article, «  les peines sont doublées lorsque l’infraction est commise dans le but de porter atteinte à la paix publique.»

La traque aux « cyber-criminels » est lancée

Alors qu’on peut se poser des questions sur la possibilité de retrouver les auteurs des informations diffusées, la réponse est donnée à l’article 24, qui prévoit un contrôle des opérateurs des réseaux de communications électroniques et les fournisseurs de services de communications électroniques. Ils doivent prendre toutes les mesures techniques pour assurer le contrôle. Il s’agit de l’obligation pour eux, de conserver les données de connexion et de trafic pendant une période de 10 ans. Ils sont également tenus d’installer des mécanismes de surveillance de trafic des données de leurs réseaux. Ces mesures permettent de tracer en temps voulu, les auteurs d’informations dites calomnieuses sur le territoire national. Pour ce qui est de l’étranger, la parade des « coopération et de l’entraide judiciaire internationale » apparaît comme une solution qui peut aider au cas où… En effet, par un dispositif d’entraide, le Cameroun peut mettre la main sur tout « voyou » qui vit dans un pays étranger.

Le ministre en charge des postes et télécommunications qui a défendu ce projet de loi, a convaincu les membres de la conférence des présidents de l’Assemblée nationale, de l’urgence de cette loi. Selon lui, il consacre par ailleurs, un cadre juridique qui « définit et réprime les infractions liées à l’utilisation  » des Tic au Cameroun. L’absence de ces précautions juridiques ne permettait pas de condamner facilement ceux qui trafiquent les cartes bancaires, ceux qui diffusent des informations à caractère pédophile et pornographique via Internet. Mais aussi, les esprits malins qui piratent des boîtes emails et autres mots de passe en utilisant par exemple, des « logiciels espions » (qui collectent des informations personnelles sur des sites auprès des utilisateurs). Ce texte renforce également les capacités opérationnelles de l’Agence nationale des technologies de l’information et de la communication (ANTIC).

Rodrigue N. TONGUE

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Vos Anonces sur notre site

Passez vos Annonces sur notre site et bénéficiez de la meilleure visibilité du Web sur 


Donnez votre avis à propos
de notre Site

Les Tic et le développement durable au  Cameroun
Tel : +23777695618

Mail : cdevelopnet@yahoo.fr

PHOTO DU MOIS

La photo du mois affiche les outils TIC


 

TOP Teléchargement

3) Comment trouver des fonds auprès des organisations de financement ?
4)Tout savoir avant entamer un projet dit de  Developpement
5) Stratégie Nationale de Développement des TIC au Cameroun
6)Glossaire de mot de developpement.pdf
 

PUBLIER UNE INFORMATION
Vous avez une information, une correction, un témoignage ou un document  à publier? Alertez vite l'équipe de la rédaction  appuyez sur Contact et envoyer

Nous vous rappelons que vous êtes seul responsable des propos publiés sur notre blog.

LIENS PARTENAIRES

 

NOUS CONTACTEZ

Club RICPTID
Tél:    (237)677695618 / 
698506870

POUR NOUS ECRIRE CLIQUEZ SUR  :Contact 

VOTRE SOUTIEN COMPTE
Vous appréciez les articles que nous mettons en ligne et notre manière d'aborder l'actualité. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous offrir une information indépendante.
Merci de vos généreuses contributions.
Envoyer vos dons  ou contribution
par westen union
au nom du Ricptid

et signalez nous a cette adresse
Cliquez sur Contact