Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil Cliquez L'image Ci

  • : Cameroun -Tic & développement.net
  • Cameroun -Tic & développement.net
  • : Portail d'information du Réseau d'organisations de la société civile Camerounaise œuvrant pour les Tics et le développement durable du Cameroun
  • Contact

QUI EST EN LIGNE

Nombre de visiteurs ce jour
et ceux en ligne à l'instant

weblogs

ACTUALITEE TIC & DEVELOPPEMENT

Le réseau RICPTID collecte et indexe du contenu provenant de plus de 250 organes de presse ou media ainsi que  200  sources d'informations sans oublier ceux rédigées par les correspondants du réseau ses informations sont basées sur les Tics et le  développement durable ayant une portées sur le Cameroun et l'Afrique                               
Pour tous ceux et celles qui désirent soutenir nos actions , veuillez cliquer simplement   sur les publicités  affichées sur notre blog   Michel Fosso (Coordonnateur du RICPTID) mail:micfosso@yahoo.fr-  Tél:  +237 677 69 56 18                                 

Dérniers Infos TIC & Developpement

Cameroun. Réseaux Sociaux : Paul Biya veut des ministres «Androïdes» Après avoir demandé le 11 février dernier, lors de la 50ème Fête de la Jeunesse, à la jeunesse dite Androïde de son pays, de saisir les opportunités qu’offrent les TIC (Technologie de l’Information et de la Communication), le président Paul Biya prescrit à ses ministres d’être plus présents sur le World Wide Web.
29 mars 2012 4 29 /03 /mars /2012 15:40
Des informaticiens à Bishop Magua Centre à Nairobi (Photo Courtesy Stephen Mudiari/Nation) Le nombre de déchets électroniques va connaîetre une croissance exponentielle en Afrique : telle est la constatation des experts réunis en colloque à Nairobi au siège du Programme des Nations unies pour l'environnement (PNUE). En 2017, la quantité de ces e-déchets devrait même dépasser celle générée par l'Europe et ce, en raison de la consommation de plus en plus importante d'ordinateurs, de téléphones portables sur le continent africain. Sur le même sujet L'ONU signe un accord pour protéger l'environnement des déchets électroniques La gestion des déchets issus de matériels électroniques en Afrique était à l'ordre du jour d'un colloque organisé au siège du PNUE, Programme des Nations unies pour l'environnement à Nairobi au Kenya ce 15 mars 2012. Les experts présents ont annoncé que le continent africain dépasserait l'Europe en 2017 en terme de production de e-déchets tels que les réfrigérateurs, les télévisions, les téléphones portables. Deux données expliquent cette évolution : d'une part la croissance démographique et d'autre part l'accès croissant aux équipements électroniques dont font partie les nouveaux outils de la communication et de l'information comme la téléphonie mobile. Le taux de pénétration concernant les ordinateurs personnels a été multiplié par 10 ces dix dernières années et le nombre d'abonnés à un réseau de téléphonie mobile, par cent, indique le rapport du PNUE. Si le continent africain est déjà confronté à la gestion des déchets venus de l'Europe, elle va se trouver obligée d'appréhender la croissance de ses propres déchets électroniques et le meilleur recyclage des métaux précieux extraits du matériel jeté. Achim Steiner, directeur exécutif du PNUE considère même que cela peut devenir une véritable chance de développement économique : « A partir d'une tonne de téléphones cellulaires, une fois retirées les batteries, vous pouvez extraire 3,5 kg d'argent, 340 grammes d'or, 140 grammes de palladium et 130 kg de cuivre ». Il a néanmoins reconnu qu'un transfert de compétences en matière de technologies de recyclage vers l'Afrique était un préalable. Malgré la Convention de Bâle qui interdit la circulation de déchets dangereux depuis 1992, les pays industrialisés envoient leur matériel usagé par container dans les pays en voie de développement, notamment en Afrique où ils sont un véritable fléau en raison de la toxicité de certains composants. Le Royaume Uni, la France et l'Allemagne sont d'ailleurs les principaux pays exportateurs de déchets électroniques en Afrique. Un texte adopté au Parlement européen le 19 janvier 2012 prévoit l'interdiction de ces exportations avec un renforcement des mesures de contrôle aux frontières afin d'éviter le départ frauduleux vers l'Afrique de matériels faussement qualifiés d'équipements d'occasion. Tagged: Afrique, Finance, Environnement, NTIC

Partager cet article

Repost 0
Publié par allafrica
commenter cet article

commentaires

Vos Anonces sur notre site

Passez vos Annonces sur notre site et bénéficiez de la meilleure visibilité du Web sur 


Donnez votre avis à proposde notre Site

Les Tic et le développement durable au  Cameroun
Tel : +23777695618

Mail : cdevelopnet@yahoo.fr

PHOTO DU MOIS                                                                                                                                                                          La photo du mois affiche les outils TIC

TOP Teléchargement

3) Comment trouver des fonds auprès des organisations de financement ?
4)Tout savoir avant entamer un projet dit de  Developpement
5) Stratégie Nationale de Développement des TIC au Cameroun
6)Glossaire de mot de developpement.pdf
 

PUBLIER UNE INFORMATION
Vous avez une information, une correction, un témoignage ou un document  à publier? Alertez vite l'équipe de la rédaction  appuyez sur Contact et envoyer

Nous vous rappelons que vous êtes seul responsable des propos publiés sur notre blog.

LIENS PARTENAIRES

 

NOUS CONTACTEZ

Club RICPTID
Tél:    (237)677695618 / 
698506870

POUR NOUS ECRIRE CLIQUEZ SUR  :Contact 

VOTRE SOUTIEN COMPTE
Vous appréciez les articles que nous mettons en ligne et notre manière d'aborder l'actualité. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous offrir une information indépendante.
Merci de vos généreuses contributions.
Envoyer vos dons  ou contribution
par orange money-mobile money
au 677695618 ou au 698506870

et signalez nous a cette adresse
Cliquez sur Contact