Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil Cliquez L'image Ci

  • : Cameroun -Tic & développement.net
  • Cameroun -Tic & développement.net
  • : Portail d'information du Réseau d'organisations de la société civile Camerounaise œuvrant pour les Tics et le développement durable du Cameroun
  • Contact

QUI EST EN LIGNE

Nombre de visiteurs ce jour
et ceux en ligne à l'instant

weblogs

ACTUALITEE TIC & DEVELOPPEMENT

Le réseau RICPTID collecte et indexe du contenu provenant de plus de 250 organes de presse ou media ainsi que  200  sources d'informations sans oublier ceux redigées par les correspondants du reseau ses informations sont basées sur les Tics et le  développement durable ayant une portées sur le Cameroun et l'Afrique                                
Pour  tous ceux et celles qui désirent soutenir nos actions , veuillez cliquer simplement   sur les publicités  affichées sur notre blog
Michel Fosso (Coordonnateur du RICPTID) mail:micfosso@yahoo.fr-  Tél:  +237 677 69 56 18

 

Dérniers Infos TIC & Developpement

Cameroun. Réseaux Sociaux : Paul Biya veut des ministres «Androïdes» Après avoir demandé le 11 février dernier, lors de la 50ème Fête de la Jeunesse, à la jeunesse dite Androïde de son pays, de saisir les opportunités qu’offrent les TIC (Technologie de l’Information et de la Communication), le président Paul Biya prescrit à ses ministres d’être plus présents sur le World Wide Web.
26 décembre 2010 7 26 /12 /décembre /2010 12:52

Les analystes du cabinet Informa T & M1 viennent d’annoncer qu’en septembre 2010 le nombre d’abonnés mobiles avaient dépassé 500 millions ! Qui l’aurait imaginé il y a 10 ans ? Cependant, il faut relativiser ce chiffre qui tend à laisser penser qu’un africain sur deux a un téléphone dans sa poche ! Regardons de plus près : les 500 millions annoncés correspondent en fait au nombre de cartes SIM « actives » [la notion d’activité, théoriquement définie par le régulateur, peut varier d’un pays à l’autre et certains opérateurs utilisent une méthode de comptage différente] ; plusieurs études de terrain ont montré qu’en Afrique un utilisateur de téléphone portable dispose en moyenne de 1,5 à 2 cartes SIM. De ce fait, le taux de pénétration [en termes d’usagers] serait donc plus près de 30% que 50 ! Ce qui est malgré tout très important dans le contexte africain; en effet, si l’on considère que : * le nombre moyen de personnes composant un foyer africain est de 5, cela signifie qu’il y a déjà en moyenne plus d’un téléphone par foyer ! * et, parmi le milliard d’africains, environ 30% ont moins de 10 ans, en supposant que très peu de ces jeunes possèdent une carte SIM, le taux de pénétration ramené à la population « active » serait malgré tout d’environ 50%. Permettez-moi à ce stade d’exprimer ma surprise à propos du taux de pénétration de 10 % annoncé par Informa T & M1 pour les zones rurales qui me semble exagérément faible, ce n’est pas la perception que j’ai lors d’enquêtes de terrain …une étude réalisée en 2007 au Kenya par Safaricom montrait déjà que 2/3 de son chiffre d’affaires était du aux zones rurales [principalement grâce aux appels entrants dans les zones rurales]. De plus comment expliquerait-on alors qu’avec 2/3 environ de la population résidant en zones rurales et une pénétration supposée de 10 % , on puisse atteindre 30 % de pénétration moyenne au niveau national! Mais pour les décideurs, l’important n’est pas tant de mesurer la pénétration avec précision que de prévoir la croissance du parc dans les 5 ans à venir! Personnellement, je pense que le marché du téléphone mobile vient d’entrer dans sa phase de maturité qui fait suite à une phase de croissance euphorique (fort taux de croissance du parc et rentabilité inespérée pour les opérateurs, y compris dans les zones rurales) …les populations africaines sont aujourd’hui couvertes en moyenne à 90 % …la marge de progression est donc limitée de ce point de vue …le plus fort gisement de croissance viendra certainement de l’augmentation de la population. Au risque de ne pas être en mesure de maintenir leurs bons résultats , les opérateurs devraient dès maintenant rechercher d’autres gisements de croissance que la seule augmentation du parc (à cause d’ARPU en décroissance pour les services vocaux de base)…en s’engageant véritablement dans la fourniture de services à valeur ajoutée …au delà du paiement par mobiles et sans attendre l’arrivée du 3G! …. il y aurait tant à faire avec les bons vieux SMS …qui ne représentent aujourd’hui guère plus de 1 à 2 % de leurs chiffre d’affaires! (1) http://www.informatm.com/itmgcontent/icoms/s/press-releases/20017824676.html/

Partager cet article

Repost 0
Publié par jmblanchard TIC et développement, 21 - dans ACTUALITE SUR LES TIC ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE
commenter cet article

commentaires

Vos Anonces sur notre site

Passez vos Annonces sur notre site et bénéficiez de la meilleure visibilité du Web sur 


Donnez votre avis à propos
de notre Site

Les Tic et le développement durable au  Cameroun
Tel : +23777695618

Mail : cdevelopnet@yahoo.fr

PHOTO DU MOIS

La photo du mois affiche les outils TIC


 

TOP Teléchargement

3) Comment trouver des fonds auprès des organisations de financement ?
4)Tout savoir avant entamer un projet dit de  Developpement
5) Stratégie Nationale de Développement des TIC au Cameroun
6)Glossaire de mot de developpement.pdf
 

PUBLIER UNE INFORMATION
Vous avez une information, une correction, un témoignage ou un document  à publier? Alertez vite l'équipe de la rédaction  appuyez sur Contact et envoyer

Nous vous rappelons que vous êtes seul responsable des propos publiés sur notre blog.

LIENS PARTENAIRES

 

NOUS CONTACTEZ

Club RICPTID
Tél:    (237)677695618 / 
698506870

POUR NOUS ECRIRE CLIQUEZ SUR  :Contact 

VOTRE SOUTIEN COMPTE
Vous appréciez les articles que nous mettons en ligne et notre manière d'aborder l'actualité. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous offrir une information indépendante.
Merci de vos généreuses contributions.
Envoyer vos dons  ou contribution
par westen union
au nom du Ricptid

et signalez nous a cette adresse
Cliquez sur Contact