Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil Cliquez L'image Ci

  • : Cameroun -Tic & développement.net
  • Cameroun -Tic & développement.net
  • : Portail d'information du Réseau d'organisations de la société civile Camerounaise œuvrant pour les Tics et le développement durable du Cameroun
  • Contact

QUI EST EN LIGNE

Nombre de visiteurs ce jour
et ceux en ligne à l'instant

weblogs

ACTUALITEE TIC & DEVELOPPEMENT

Le réseau RICPTID collecte et indexe du contenu provenant de plus de 250 organes de presse ou media ainsi que  200  sources d'informations sans oublier ceux redigées par les correspondants du reseau ses informations sont basées sur les Tics et le  développement durable ayant une portées sur le Cameroun et l'Afrique                                
Pour  tous ceux et celles qui désirent soutenir nos actions , veuillez cliquer simplement   sur les publicités  affichées sur notre blog
Michel Fosso (Coordonnateur du RICPTID) mail:micfosso@yahoo.fr-  Tél:  +237 677 69 56 18

 

Dérniers Infos TIC & Developpement

Cameroun. Réseaux Sociaux : Paul Biya veut des ministres «Androïdes» Après avoir demandé le 11 février dernier, lors de la 50ème Fête de la Jeunesse, à la jeunesse dite Androïde de son pays, de saisir les opportunités qu’offrent les TIC (Technologie de l’Information et de la Communication), le président Paul Biya prescrit à ses ministres d’être plus présents sur le World Wide Web.
15 septembre 2009 2 15 /09 /septembre /2009 16:02

Les obstacles au développement des Tic au Cameroun

Le dernier rapport de Global information society sur le Cameroun évoque les raisons du retard que connaît le pays en matière de télécommunications

 

En matière de Technologies de l’information et de la communication (Tic), le Cameroun affiche un mauvais score. Un taux d’accès à Internet de l’ordre de 5% selon les sources officielles telles que l’Agence nationale des technologies de l’information et de la communication (Antic) en 2008. Le chiffre était de 1,4% en 2006, d’après la partie consacrée au Cameroun dans le dernier rapport de Global information society (Giswatch). La radio se situe à 85% alors que la téléphonie mobile affiche environ 22% à en croire le rapport Giswatch. L’étude menée par l’association Protège QV parle e 26% des foyers équipés d’un téléviseur. A cet effet, le ministère des Postes et Télécommunications (Minpostel), en charge de la mise en œuvre de ce programme politique compte relever le taux de pénétration d’Internet dans la population camerounaise à hauteur de 40% d’ici à 2015. Les mêmes intentions se projettent à un taux de 50% en ce qui concerne la téléphonie mobile, et 30% pour la téléphonie fixe. Les ambitions en matière de radio et de télévision sont encore plus grandes : 100%. Pas moins. A cette allure, le gouvernement pourra-t-il atteindre ses objectifs ? Il y a de quoi douter. Surtout que cette défaillance frappe sévèrement l’administration publique, sensée donner l’exemple.

« D’après les résultats d’une enquête nationale (Scan ICT) menée au cours de l’année 2006 par le ministère des Postes et Télécommunications et des partenaires au développement… 7% des institutions et entreprises sont équipés d’un ordinateur. Moins de 27% des administrations sont connectées à Internet et enfin moins de 2% (0,16%) de la population camerounaise utilise Internet. En 2009, ces chiffres n’ont pas évolué de manière significative », relève à ce propos Stebig Jonathan sur web2solidarité.org. Pour Protège QV huit principaux obstacles sont à franchir par le Cameroun pour renverser la vapeur. D’abord la mauvaise santé de l’économie qui plombe l’investissement dans le domaine des télécommunications. Le rapport Giswatch 2008 s’appuie sur une étude de la Banque mondiale selon lequel, « l’investissement total dans les télécommunications en 2005 s’élevait à 16,8 % du revenu par rapport à 36 % pour l’Afrique subsaharienne ». Les insuffisances en matière de régulation n’arrangent rien. Au lieu de « faciliter la concurrence, encourager les initiatives privées, et réduire les prix », le secteur des télécom au Cameroun, Giswatch 2008 observe qu’« il existe un monopole dans la téléphonie fixe et peu de place pour des initiatives privées. À cela s’ajoute le fait que le régulateur ne soit pas totalement indépendant : il relève du ministère et d’un conseil de direction nommé par le chef d’État ».

Le coût d’accès aux services, et au matériel corse la situation. C’est ainsi que « 52 % des institutions et plus de 50 % des professionnels dans les secteurs de l’éducation, de la santé et de la société civile conviennent que leur faible pouvoir d’achat constitue un obstacle réel au développement des TIC. Ils font également remarquer l’absence de volonté politique de faire baisser les prix, par exemple en abaissant les taxes ». Ce constat du Minpostel est repris par Giswatch. La densité du marché, l’absence de d’industries de fabrication des Tic, manque de sensibilisation et de formation… font partie de ces freins au développement des Tic. Et pour enfoncer le clou, l’énergie est aux abonnés très souvent absents. A ce propos, le rapport indique que « le taux d’accès à l’électricité est élevé dans les régions urbaines – 89,8 % en 2006 – par rapport à seulement 27,3 % en région rurale ». Mais, « le réseau électrique, exploité par Aes Sonel, la compagnie nationale, subit des pannes fréquentes qui peuvent endommager l’équipement ».

Edouard TAMBA

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Vos Anonces sur notre site

Passez vos Annonces sur notre site et bénéficiez de la meilleure visibilité du Web sur 


Donnez votre avis à propos
de notre Site

Les Tic et le développement durable au  Cameroun
Tel : +23777695618

Mail : cdevelopnet@yahoo.fr

PHOTO DU MOIS

La photo du mois affiche les outils TIC


 

TOP Teléchargement

3) Comment trouver des fonds auprès des organisations de financement ?
4)Tout savoir avant entamer un projet dit de  Developpement
5) Stratégie Nationale de Développement des TIC au Cameroun
6)Glossaire de mot de developpement.pdf
 

PUBLIER UNE INFORMATION
Vous avez une information, une correction, un témoignage ou un document  à publier? Alertez vite l'équipe de la rédaction  appuyez sur Contact et envoyer

Nous vous rappelons que vous êtes seul responsable des propos publiés sur notre blog.

LIENS PARTENAIRES

 

NOUS CONTACTEZ

Club RICPTID
Tél:    (237)677695618 / 
698506870

POUR NOUS ECRIRE CLIQUEZ SUR  :Contact 

VOTRE SOUTIEN COMPTE
Vous appréciez les articles que nous mettons en ligne et notre manière d'aborder l'actualité. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous offrir une information indépendante.
Merci de vos généreuses contributions.
Envoyer vos dons  ou contribution
par westen union
au nom du Ricptid

et signalez nous a cette adresse
Cliquez sur Contact