Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil Cliquez L'image Ci

  • : Cameroun -Tic & développement.net
  • Cameroun -Tic & développement.net
  • : Portail d'information du Réseau d'organisations de la société civile Camerounaise œuvrant pour les Tics et le développement durable du Cameroun
  • Contact

QUI EST EN LIGNE

Nombre de visiteurs ce jour
et ceux en ligne à l'instant

weblogs

ACTUALITEE TIC & DEVELOPPEMENT

Le réseau RICPTID collecte et indexe du contenu provenant de plus de 250 organes de presse ou media ainsi que  200  sources d'informations sans oublier ceux redigées par les correspondants du reseau ses informations sont basées sur les Tics et le  développement durable ayant une portées sur le Cameroun et l'Afrique                                
Pour  tous ceux et celles qui désirent soutenir nos actions , veuillez cliquer simplement   sur les publicités  affichées sur notre blog
Michel Fosso (Coordonnateur du RICPTID) mail:micfosso@yahoo.fr-  Tél:  +237 677 69 56 18

 

Dérniers Infos TIC & Developpement

Cameroun. Réseaux Sociaux : Paul Biya veut des ministres «Androïdes» Après avoir demandé le 11 février dernier, lors de la 50ème Fête de la Jeunesse, à la jeunesse dite Androïde de son pays, de saisir les opportunités qu’offrent les TIC (Technologie de l’Information et de la Communication), le président Paul Biya prescrit à ses ministres d’être plus présents sur le World Wide Web.
26 mai 2009 2 26 /05 /mai /2009 07:06

Le Messager (Douala)

Malgré les promesses mirobolantes du ministre de l'Agriculture et du développement rural (Minader), les plaintes des acteurs du monde rural restent constantes. Ngaoundéré en 2007, Kaélé en 2008 et Garoua en 2009. Les cérémonies de lancement des campagnes agricoles dans la partie septentrionale du pays se suivent et se ressemblent. Discours, visite des expositions, remise des matériels agricoles aux organisations des producteurs, geste de pratique culturale, séance de travail, folklore, etc. Comme par enchantement, rien ne bouge de façon décisive dans le sens d'un mieux être de la paysannerie de l'Adamaoua, du Nord et de l'Extrême Nord. L'année dernière à Kaélé (comme cette année à Garoua), le représentant des fournisseurs d'intrants déplorait déjà les problèmes liés au coût des engrais.

D'autres problèmes soulevés précédemment ont été de nouveau entendus à Garoua cette année : les caprices pluviométriques, le relâchement de l'appui conseil, l'enclavement des zones de production, l'accélération de la dégradation des sols, etc. Toutes ces entraves installent le Septentrion dans un équilibre alimentaire instable. Le spectre de la famine plane en permanence et notre pays continue de tendre la sébile aux partenaires au développement pour exorciser la menace. La production cotonnière est dans l'impasse. La société d'expansion et de modernisation de la riziculture de Yagoua (Semry) court désespérément après son passé. L'outil technique étant pratiquement hors d'usage. Bien plus, l'essentiel de sa production prend curieusement la direction du Nigeria alors que les populations du Septentrion achètent du riz indien ou thaïlandais à des prix prohibitifs.

Le gouvernement se défausse

La sécurité alimentaire est fortement menacée dans les ménages. Le vice-Pm se réjouit de la distribution des semences améliorées de maïs, de riz et de sorgho aux producteurs et multiplicateurs. Des semences qui n'arrivent pas toujours aux légitimes destinataires. Particulièrement vanté, le projet d'appui à l'installation des jeunes agriculteurs à Wassandé, près de Ngaoundéré avance pourtant avec beaucoup de peine du fait de prédateurs de la fortune publique tapis au sein de la délégation régionale du Minader pour l'Adamaoua. Du point de vue de l'octroi du matériel agricole avec la participation des coopérations chinoises, indiennes et libyennes, on est fondé de se demander à qui profite ce matériel ? L'on a encore frais dans nos mémoires, l'affaire des tracteurs qui se sont retrouvés soigneusement garés dans les villas de certains ministres et autres pontes du régime.

Jean Nkuété déroule un nouveau catalogue de promesses

"Il s'agit au cours de la campagne agricole 2009 de lever les contraintes et de mettre un accent particulier sur les actions innovantes pour que le secteur agricole continue à assurer son rôle moteur de relance de notre économie nationale". Ainsi s'exprimait le Minader le 12 mai 2009 à Garoua devant la paysannerie des trois régions septentrionales. Pour le ministre, la révolution agricole va se matérialiser dans cette partie du pays, entre autres, par la mise en valeur continue des terres irrigables pour la production du riz et autres céréales, ainsi que des cultures maraîchères, notamment la vallée du Logone, les périmètres de Yagoua, de Maga et de Lagdo.

La Semry pourrait recevoir un crédit de 1,2 milliards Fcfa en attendant la mise en oeuvre du projet de développement de la riziculture et de la production d'oignons financées par le Fonds international de développement agricole (Fida) en faveur de la partie septentrionale. Le soutien du gouvernement à la culture du coton va se poursuivre, à en croire le vice-Pm. La somme de 1,250 milliard devrait échoir aux producteurs de coton. L'office céréalier aura désormais un rayonnement national avec un accent particulier sur l'achat des denrées dans les zones de production et leur acheminement dans les zones à risque d'insécurité alimentaire. La mise en oeuvre du projet d'appui au développement de la micro finance rurale et l'avènement d'une banque agricole est aussi attendus. En 2010, on fera le point sur toutes ces promesses. Pourvu que la montagne n'accouche pas de nouveau d'une souris.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Vos Anonces sur notre site

Passez vos Annonces sur notre site et bénéficiez de la meilleure visibilité du Web sur 


Donnez votre avis à propos
de notre Site

Les Tic et le développement durable au  Cameroun
Tel : +23777695618

Mail : cdevelopnet@yahoo.fr

PHOTO DU MOIS

La photo du mois affiche les outils TIC


 

TOP Teléchargement

3) Comment trouver des fonds auprès des organisations de financement ?
4)Tout savoir avant entamer un projet dit de  Developpement
5) Stratégie Nationale de Développement des TIC au Cameroun
6)Glossaire de mot de developpement.pdf
 

PUBLIER UNE INFORMATION
Vous avez une information, une correction, un témoignage ou un document  à publier? Alertez vite l'équipe de la rédaction  appuyez sur Contact et envoyer

Nous vous rappelons que vous êtes seul responsable des propos publiés sur notre blog.

LIENS PARTENAIRES

 

NOUS CONTACTEZ

Club RICPTID
Tél:    (237)677695618 / 
698506870

POUR NOUS ECRIRE CLIQUEZ SUR  :Contact 

VOTRE SOUTIEN COMPTE
Vous appréciez les articles que nous mettons en ligne et notre manière d'aborder l'actualité. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous offrir une information indépendante.
Merci de vos généreuses contributions.
Envoyer vos dons  ou contribution
par westen union
au nom du Ricptid

et signalez nous a cette adresse
Cliquez sur Contact