Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil Cliquez L'image Ci

  • : Cameroun -Tic & développement.net
  • Cameroun -Tic & développement.net
  • : Portail d'information du Réseau d'organisations de la société civile Camerounaise œuvrant pour les Tics et le développement durable du Cameroun
  • Contact

QUI EST EN LIGNE

Nombre de visiteurs ce jour
et ceux en ligne à l'instant

weblogs

ACTUALITEE TIC & DEVELOPPEMENT

Le réseau RICPTID collecte et indexe du contenu provenant de plus de 250 organes de presse ou media ainsi que  200  sources d'informations sans oublier ceux redigées par les correspondants du reseau ses informations sont basées sur les Tics et le  développement durable ayant une portées sur le Cameroun et l'Afrique                                
Pour  tous ceux et celles qui désirent soutenir nos actions , veuillez cliquer simplement   sur les publicités  affichées sur notre blog
Michel Fosso (Coordonnateur du RICPTID) mail:micfosso@yahoo.fr-  Tél:  +237 677 69 56 18

 

Dérniers Infos TIC & Developpement

Cameroun. Réseaux Sociaux : Paul Biya veut des ministres «Androïdes» Après avoir demandé le 11 février dernier, lors de la 50ème Fête de la Jeunesse, à la jeunesse dite Androïde de son pays, de saisir les opportunités qu’offrent les TIC (Technologie de l’Information et de la Communication), le président Paul Biya prescrit à ses ministres d’être plus présents sur le World Wide Web.
26 mai 2009 2 26 /05 /mai /2009 06:59

Elles s’appellent Mounia, Ramata, Flora, etc. Elles sont pour la majorité belles et ont la peau désabusée par ces produits de dépigmentation, bref elles ce sont ces jeunes filles bobolaises utilisant les TIC, plus particulièrement internet. Celles-ci ne courent pas les rues, du fait de leur nombre minoritaire. Car la ville Sya encore appelée Bobo Dioulasso, une commune urbaine et cosmopolite composée de trois arrondissements, située en Afrique de l’Ouest et deuxième ville du Burkina Faso utilise peu les TIC. Quel usage font-elles de ces technologies ?

« Jeune fille charmante sans engagement cherche Européen pour amitié, voire plus si affinité ». Expression favorite de ces jeunes filles qui à peine la comprennent. Cet usage des TIC, c’est le phénomène de recherche de l’âme sœur sur internet très répandue dans la ville de Sya, comme partout ailleurs dans nos contrées. Elles ont une préférence pour l’Occidental peu ou pas fortuné. À ce titre, les utilisatrices semblent préférer naviguer et clavarder sur des sites tels que http://www.123love.com, http://www.o-love.org, http://www.hi5.com, etc..

Un point surprenant et à saluer est le cas d’une d’entre elles, qui a confié avoir trouvé une situation fort appréciable, à partir de ce canal. En effet, Mlle Soma Flora ou, du moins, Mme Pascal, qu’elle est devenue, a rencontré son partenaire et compagnon sur l’un de ces sites de rencontre. Après un temps de correspondance, durant lequel Mlle Flora ne cessait de lui répéter son envie de réussir sur place plutôt que d’immigrer en France, M. Pascal a effectué un déplacement sur Bobo, pour une rencontre, cette fois physique, et remplir les formalités comme elles se doivent ici. Malgré cela, Mlle Flora a toujours refusé de le suivre en France, préférant percer au sein de son propre pays, quel qu’en soit le prix à payer. Aussi, M. Pascal mit à profit son séjour pour l’initier à l’informatique, au traitement numérique, au langage HTML et lui procura un appareil numérique. La société Soma informatique venait ainsi de voir le jour. Mlle Flora se chargeait de contacter des entreprises de la place pour la conception de leur site web, CD-Rom interactifs, et des opérations de secrétariat et de saisies.

Ce témoignage prouve, si besoin est, que ce phénomène de recherche d’époux sur internet ne comporte pas seulement que des inconvénients. Faut-il toutefois savoir en tirer profit ! Dans cette ère de mondialisation sans cesse croissante, où grâce aux TIC le monde est devenu un village planétaire, et où les firmes de l’Occident délocalisent beaucoup de leurs services pour faire des économies sur la main-d’œuvre, la jeune fille, de même que toute la jeunesse du pays, peut se positionner comme pourvoyeuse d’offres d’emploi, grâce à la formation. D’autant plus que l’expérience montre que même celles qui arrivent à immigrer, grâce à des rencontres sur internet, se retrouvent le plus souvent désillusionnées car, une fois sur place, la grande et belle aventure tant espérée peut se terminer en mésaventures.

Dieuson

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Vos Anonces sur notre site

Passez vos Annonces sur notre site et bénéficiez de la meilleure visibilité du Web sur 


Donnez votre avis à propos
de notre Site

Les Tic et le développement durable au  Cameroun
Tel : +23777695618

Mail : cdevelopnet@yahoo.fr

PHOTO DU MOIS

La photo du mois affiche les outils TIC


 

TOP Teléchargement

3) Comment trouver des fonds auprès des organisations de financement ?
4)Tout savoir avant entamer un projet dit de  Developpement
5) Stratégie Nationale de Développement des TIC au Cameroun
6)Glossaire de mot de developpement.pdf
 

PUBLIER UNE INFORMATION
Vous avez une information, une correction, un témoignage ou un document  à publier? Alertez vite l'équipe de la rédaction  appuyez sur Contact et envoyer

Nous vous rappelons que vous êtes seul responsable des propos publiés sur notre blog.

LIENS PARTENAIRES

 

NOUS CONTACTEZ

Club RICPTID
Tél:    (237)677695618 / 
698506870

POUR NOUS ECRIRE CLIQUEZ SUR  :Contact 

VOTRE SOUTIEN COMPTE
Vous appréciez les articles que nous mettons en ligne et notre manière d'aborder l'actualité. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous offrir une information indépendante.
Merci de vos généreuses contributions.
Envoyer vos dons  ou contribution
par westen union
au nom du Ricptid

et signalez nous a cette adresse
Cliquez sur Contact