Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil Cliquez L'image Ci

  • : Cameroun -Tic & développement.net
  • Cameroun -Tic & développement.net
  • : Portail d'information du Réseau d'organisations de la société civile Camerounaise œuvrant pour les Tics et le développement durable du Cameroun
  • Contact

QUI EST EN LIGNE

Nombre de visiteurs ce jour
et ceux en ligne à l'instant

weblogs

ACTUALITEE TIC & DEVELOPPEMENT

Le réseau RICPTID collecte et indexe du contenu provenant de plus de 250 organes de presse ou media ainsi que  200  sources d'informations sans oublier ceux rédigées par les correspondants du réseau ses informations sont basées sur les Tics et le  développement durable ayant une portées sur le Cameroun et l'Afrique                               
Pour tous ceux et celles qui désirent soutenir nos actions , veuillez cliquer simplement   sur les publicités  affichées sur notre blog   Michel Fosso (Coordonnateur du RICPTID) mail:micfosso@yahoo.fr-  Tél:  +237 677 69 56 18                                 

Dérniers Infos TIC & Developpement

Cameroun. Réseaux Sociaux : Paul Biya veut des ministres «Androïdes» Après avoir demandé le 11 février dernier, lors de la 50ème Fête de la Jeunesse, à la jeunesse dite Androïde de son pays, de saisir les opportunités qu’offrent les TIC (Technologie de l’Information et de la Communication), le président Paul Biya prescrit à ses ministres d’être plus présents sur le World Wide Web.
13 octobre 2017 5 13 /10 /octobre /2017 17:26
Philémon Zoo Zame, directeur général de l’Agence de régulation des télécommunications (ART) du Cameroun.

(TIC Mag) – Le conflit qui oppose ouvertement l’opérateur historique des télécommunications du Cameroun la Camtel à la filiale locale du français Orange au sujet d’une ardoise querellée d’environ 1,6 milliards de F Cfa a connu un nouveau rebondissement le 09 octobre 2017. Alors que Camtel menaçait à nouveau de suspendre la fourniture des services de Orange Cameroun, le directeur général de l’Agence de régulation des télécommunications (ART) s’interpose et ordonne à Camtel de rétablir « sans délai » les liaisons de fibre optique de Orange Cameroun.

C’est dans une lettre circulant sur les réseaux sociaux que l’on apprend cette ordonnance. TIC Mag s’est rapproché de l’ART pour confirmation de l’authenticité de lettre dont la signature n’est pas assez claire. Les responsables de l’ART contactés confirment l’authenticité du document.

Dans cette correspondance datée du 9 octobre 2017 et adressée au directeur général de la Camtel, Philémon Zoo Zame dit avoir été informé par Orange Cameroun de la coupure unilatérale le 6 octobre 2017 par Camtel de « l’ensemble des liaisons fibre optique » que la filiale française loue à Camtel sur les lignes Douala – Yaoundé, Yaoundé – Bafoussam, Yaoundé – Sud du pays, et Yaoundé – Nord du pays.

Pour un rétablissement sans délai

Dans la foulée, le directeur général de l’ART reproche au directeur général de la Camtel d’être passé outre les dispositions réglementaires « interdisant à tout opérateur de suspendre partiellement ou totalement l’interconnexion ou l’accès sans décision préalable de l’Agence ».

Par conséquent, le directeur général de l’ART demande à la Camtel « de rétablir sans délai l’ensemble des liaisons coupées » et de rendre compte de l’effectivité de l’application de cette ordonnance.

Cette sortie vient mettre une petite pause à la guerre ouverte que se livraient Camtel et Orange. Le premier, accusant le second de n’avoir pas honoré le paiement d’une ardoise de 1,6 milliards de F.Cfa et menaçant de suspendre unilatéralement les liaisons de fibre optique louée par Orange Cameroun.

Une menace mise à exécution le 6 octobre 2017. A la suite des discussions entre les deux partenaires, le service a été rétablit le 7 octobre. On apprendra de Camtel que ce rétablissement a été fait en échange d’une promesse de règlement de cette facture par Orange le 10 octobre 2017. Date à laquelle Camtel menaçait de couper à nouveau les liaisons si l’échéance n’était pas honorée.

De son côté, Orange Cameroun a toujours officiellement démenti l’existence de cette dette. Aussi, l’opérateur avait justifié la suspension de ses services le 6 octobre 2017 par des problèmes d’ordre techniques sur la fibre optique. Ce qu’a réfuté Camtel qui considérait cette explication comme un pur mensonge.

Les raisons de l’intervention de l’ART

De sources proches de la direction générale de l’ART, en demandant à Camtel le rétablissement de l’interconnexion de la fibre optique, le régulateur se souciait davantage des consommateurs.

Car ce sont des millions d’abonnés d’Orange qui ont été privés de l’Internet. Allant en contradiction avec la volonté du président de la République, Paul Biya, de développer le secteur du numérique, explique-t-on.

En plus de la privation de l’Internet à ces abonnés, Camtel n’a pas épuisé toutes les voies de recours avant de mettre en application sa menace. En effet, l’article 58, alinéa 3, du décret n ° 2012/1640 /Pm du 14 juin 2012 fixant les conditions d’interconnexion, d’accès aux communications électroniques ouvertes au grand public et de partage des infrastructures, « il est interdit à tout opérateur de suspendre, partiellement ou totalement, l’interconnexion ou l’accès sans décision préalable de l’agence ».

Cet article 58 précise que c’est l’ART qui peut, si cela est nécessaire, prononcer la suspension de l’interconnexion et de l’accès à un opérateur et l’en informe plus tard tout en fixant les conditions de son rétablissement.

D’après ces textes, un opérateur peut également suspendre l’interconnexion, mais dans les conditions particulières. Notamment, en cas de danger grave portant atteinte au fonctionnement de son réseau, notamment une surtension, un trafic perturbateur ou un virus. Après cette interruption, l’opérateur ayant suspendu le réseau ou l’interconnexion doit en informer le régulateur par tout moyen laissant trace écrite dans un délai de 24h.

Au regard de tout cela, l’ART en tant que gendarme veillant au respect des textes a tout simplement invité Camtel de suivre les dispositions légales en rétablissant l’interconnexion avec Orange et par ricochet en permettant aux abonnés d’Orange à se connecter sur la grande toile.

Par TIC Mag

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Vos Anonces sur notre site

Passez vos Annonces sur notre site et bénéficiez de la meilleure visibilité du Web sur 


Donnez votre avis à proposde notre Site

Les Tic et le développement durable au  Cameroun
Tel : +23777695618

Mail : cdevelopnet@yahoo.fr

PHOTO DU MOIS                                                                                                                                                                          La photo du mois affiche les outils TIC

TOP Teléchargement

3) Comment trouver des fonds auprès des organisations de financement ?
4)Tout savoir avant entamer un projet dit de  Developpement
5) Stratégie Nationale de Développement des TIC au Cameroun
6)Glossaire de mot de developpement.pdf
 

PUBLIER UNE INFORMATION
Vous avez une information, une correction, un témoignage ou un document  à publier? Alertez vite l'équipe de la rédaction  appuyez sur Contact et envoyer

Nous vous rappelons que vous êtes seul responsable des propos publiés sur notre blog.

LIENS PARTENAIRES

 

NOUS CONTACTEZ

Club RICPTID
Tél:    (237)677695618 / 
698506870

POUR NOUS ECRIRE CLIQUEZ SUR  :Contact 

VOTRE SOUTIEN COMPTE
Vous appréciez les articles que nous mettons en ligne et notre manière d'aborder l'actualité. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous offrir une information indépendante.
Merci de vos généreuses contributions.
Envoyer vos dons  ou contribution
par orange money-mobile money
au 677695618 ou au 698506870

et signalez nous a cette adresse
Cliquez sur Contact